Avec de l’avance sur le planning, Citroën a ouvert les commandes de l’ë-C3. Plusieurs raisons ont motivé la marque à ne pas attendre plus longtemps.

Citroën est pressé de convertir les réservations pour l’ë-C3 en commandes fermes. Aucun de ses modèles électriques n’avait jusqu’alors suscité un tel enthousiasme. Dès lors, le constructeur n’a pas hésité à ouvrir les commandes plus de 3 semaines avant la date prévue pour saisir au vol cet engouement. C’est ce que Citroën a confirmé dans un communiqué de presse du 10 janvier.

Avec plus de 15 000 réservations enregistrées depuis le mois d’octobre – chiffre confirmé par le directeur général Thierry Koskas dans une interview au Parisien du 10 janvier – il est possible de qualifier le lancement de l’ë-C3 comme un succès à l’échelle de l’Europe. Plus de la moitié de ces réservations concernent la France.

Un bol d’air face aux modestes résultats de 2023

Jusqu’à présent, Citroën a peiné à séduire les acheteurs de voitures électriques. Les résultats sont décevants en France, son marché principal, et le reste de l’Europe n’aide pas la marque à briller. Seule la ë-C4 permet à la marque de ne pas être complètement dans les choux en se classant à la 20ᵉ place du classement français des voitures électriques. Le modèle sauve les meubles avec 3 703 immatriculations en 2023, sur les 5 287 enregistrées pour l’ensemble des modèles :

  • ë-C4 : 3 703
  • ë-C4 X : 697
  • ë-Berlingo : 651
  • ë-Jumpy : 236
Citroën ë-C4 100 % électrique // Source : Citroën
La Citroën ë-C4 100 % électrique. // Source : Citroën

Les perspectives apportées par les milliers de pré-réservations ont de quoi redonner le sourire au directeur de la marque. Même s’il faut encore les convertir en achat ferme.

Suivez notre actualité des voitures électriques en vous inscrivant à notre newsletter

« Ne pas faire attendre davantage les clients »

Depuis sa présentation en octobre 2023, la Citroën ë-C3 a emballé beaucoup de clients pour son design et pour son positionnement tarifaire fort attractif par rapport au marché actuel.

Citroën ë-C3 : gros renouvellement du style // Source : Raphaelle Baut
La Citroën ë-C3 a un gros potentiel. // Source : Raphaelle Baut

Pour 23 300 € ou 99 € par mois en leasing, la Citroën ë-C3 « You » propose une voiture électrique de 4,01 m de long avec plus 300 km d’autonomie (homologation en cours). Son moteur de 83 kW (113 ch) et sa batterie LFP de 44 kWh correspondent bien aux besoins pour une petite voiture du quotidien. La version « Max » repose sur la même base, mais est un peu mieux équipée. Elle est proposée à partir de 27 800 € ou 179 € par mois en leasing.

Dans son interview au Parisien, Thierry Koskas a indiqué les deux raisons qui ont poussé la marque à avancer l’ouverture des commandes. La première est évidente, puisqu’elle consiste à « ne pas faire attendre davantage les clients ». Les concessionnaires vont donc reprendre contact avec tous les détenteurs d’une réservation pour qu’ils viennent signer le bon de commande et verser l’acompte.

La seconde raison est plus stratégique. La Citroën ë-C3 fait partie des modèles éligibles au leasing social, avec une offre particulièrement basse de 54 € par mois pour ceux qui peuvent en bénéficier. Vu l’engouement pour le leasing social en quelques jours, Citroën pouvait craindre que les 20 000 dossiers partent chez les marques concurrentes : « Je ne voulais surtout pas attendre que le dispositif gouvernemental affiche complet ». Le leasing social pourrait représenter plusieurs milliers de Citroën ë-C3, il leur fallait donc agir immédiatement pour ne pas risquer de perdre leur part du gâteau.

Leasing social chez Citroën // Source : Capture site Citroën
Leasing social chez Citroën // Source : Capture site Citroen.fr

Avec ou sans leasing social, les premières livraisons des Citroën ë-C3 devraient intervenir lors du second trimestre 2024.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !