Avec déjà 200 000 exemplaires produits en 7 mois en Chine, la BYD Seagull affole les compteurs. Elle n’a même pas encore commencé à s’exporter.

Cette petite citadine électrique de 3,78 mètres de long a fait sensation lors de sa présentation au salon automobile de Shanghai en avril 2023. La BYD Seagull a rejoint la famille de produits nommée Ocean chez le constructeur chinois, où elle a rapidement créé un raz de marée de commandes. Le modèle a enregistré pas moins de 10 000 préventes en moins de 24 heures. Et ce n’était que le début.

Alors que la production est toujours dans sa phase de lancement, la BYD Seagull s’est même offert le luxe de dépasser le Tesla Model Y dans le classement des ventes en Chine en octobre : 43 350 exemplaires contre 26 353 pour le SUV de Tesla, selon CNevpost le 29 novembre. Il faut dire que les ventes de Tesla sont toujours en dents de scie en Chine. Les deux modèles se retrouvent quand même au coude à coude sur les trois derniers mois.

Des volumes de vente incomparables avec la France ou l’Europe

En 100 jours, la BYD Seagull s’est vendue à 66 000 exemplaires en Chine. C’est le modèle 100 % électrique qui a la croissance la plus rapide chez BYD. Pour compléter cela, il n’aura fallu que 7 mois (225 jours) pour que l’usine sorte le 200 000e exemplaire de la chaîne d’assemblage.

BYD Seagull 200 000 exemplaires // Source : BYD
BYD Seagull en est déjà au 200 000e exemplaire. // Source : BYD

Il n’est pas toujours évident de se rendre compte de ce que représentent ces chiffres. Alors, pour donner une idée des volumes qui sont en jeu, faisons quelques comparaisons improbables :

  • 200 000 : c’est le nombre de BYD Seagull produites (176 980 voitures vendues) entre mi-avril et octobre.
  • 198 730 : c’est le nombre de Model Y qui ont été immatriculés en Europe (dans 28 pays dont la Norvège) entre janvier et septembre 2023.
  • 230 088 : c’est le nombre total de voitures électriques immatriculées en France entre janvier et octobre 2023.

Pendant qu’il s’est vendu 43 350 exemplaires de la BYD Seagull rien qu’au mois d’octobre 2023 en Chine, la France n’a immatriculé que 25 472 voitures électriques, toutes marques confondues. L’Allemagne, qui est le plus gros marché automobile en Europe, n’a immatriculé en octobre que 37 334 voitures électriques.

Courbe des ventes BYD Seagull // Source : CNevpost
Courbe des ventes de BYD Seagull. // Source : CNevpost

Un modèle prévu au second semestre 2024 en Europe

Interrogée par Numerama, la marque nous a confirmé que la BYD Seagull était au programme d’une commercialisation en France pour la seconde moitié de 2024. Nous avions fait remarquer aux représentants de la marque que l’arrivée était peut-être un peu tardive pour se démarquer de la concurrence française. Il n’est pas exclu que le constructeur chinois accélère le mouvement pour une introduction anticipée sur le marché européen. Les équipes européennes poussent en ce sens.

La BYD Seagull est une citadine 4 places équipée d’un moteur de 55 kW (75 ch). À la différence de la Dacia Spring, le modèle peut atteindre les 130 km/h en vitesse de pointe. En Chine, elle est proposée avec deux tailles de batterie : une batterie BYD LFP de 30 kWh, pour une autonomie de 305 km (norme chinoise) ou une LFP de 38 kWh, avec une autonomie de 405 km (norme chinoise). À l’export, il est probable que seule la batterie de 38 kWh soit disponible.

BYD Seagull sur le salon de Shanghai // Source : BYD
BYD Seagull sur le salon de Shanghai. // Source : BYD

Même si le modèle n’aura normalement pas accès au bonus en France, il peut rester une alternative intéressante. En Chine, une partie de son succès repose sur un prix démarrant à un équivalent de 9 610 euros. Inutile d’espérer voir la Seagull débarquer à ce tarif en France : selon les tarifs observés sur les autres modèles de la marque, il est possible d’estimer un prix compris entre 20 000 et 25 000 euros.

Malgré les polémiques à ce sujet, la politique tarifaire des marques chinoises est à la fois intrigante et attractive. Un thème qui est régulièrement défriché dans notre newsletter hebdomadaire dédiée à la mobilité électrique : Watt Else. Abonnez-vous pour ne rien manquer de ces sujets.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !