Les arguments avancés et la méthode pour diffuser le message diffèrent, mais Tesla comme MG ont décidé d’envoyer un message clair aux potentiels clients : achetez maintenant pour avoir la meilleure offre !

Les deux constructeurs MG et Tesla anticipent la fin du bonus écologique de 5 000 € (ou 7 000 € pour les ménages modestes) pour leurs modèles actuellement éligibles. Dès le 15 décembre 2023, les règles d’attribution du bonus vont changer.  Le gouvernement français a décidé de valoriser les voitures électriques les moins émettrices de CO2, en y intégrant tout le processus de production. Les textes ont été rédigés afin de donner un avantage certain aux modèles fabriqués en France et en Europe. Tout a été fait pour exclure les voitures provenant de pays comme la Chine, ainsi que d’autres pays asiatiques.

La liste des modèles toujours éligibles au 5 000 € du bonus en 2024 ne sera officiellement connue que le 15 décembre. Mais, un constructeur comme MG a de quoi être pessimiste. Il est très peu probable que ses modèles en fassent partie, comme l’a déjà annoncé la ministre Agnes Pannier-Runacher en interview.

MG : une publicité pour faire passer le message au plus grand nombre  

Si les amateurs de voitures électriques sont déjà assez largement informés sur le bonus écologique, le grand public ne l’est probablement pas autant. MG a donc mis les grands moyens en diffusant régulièrement sur les chaînes de télévision une courte publicité pour les informer du changement.

Sur un ton faussement dramatique, MG invite les clients à réagir sans attendre : « Après le 15 décembre, tout va changer, vous ne pourrez pas bénéficier du bonus écologique comme avant, alors, dépêchez-vous. »  

C’est toute la gamme du constructeur chinois qui sera directement impactée par la perte du bonus écologique : MG4 en tête, mais aussi ZS EV, MG5 et Marvel R. Même si, avec des prix particulièrement agressifs, MG devrait rester souvent moins cher que des modèles européens équivalents bénéficiant du bonus.

La MG4 ne sera plus accessible dès 22 990 ou 24 990 € selon les bonus actuels. Le modèle sera à 29 990 € dans sa version Standard, éventuellement minorée par la prime à la conversion. Cela sera toujours 3 000 € de moins que la configuration la moins chère de la Renault Mégane e-tech une fois le bonus appliqué.

MG fait partie des constructeurs qui œuvrent à rendre la voiture électrique accessible à tous. D’ailleurs, le nouveau slogan accompagnant leur publicité est un choix intéressant : « Essayez, comparez, vous choisirez MG. »

Tesla : un emailing pour pousser à l’achat

Certains clients potentiels de la marque américaine ont reçu un e-mail le 3 novembre dernier, titré « Profitez du bonus écologique* jusqu’au 15 décembre 2023 », les invitant à passer commande avant la date donnée pour bénéficier du bonus.

email commrcial envoyé par Tesla pour le bonus // Source : Capture d'écran
E-mail commercial envoyé par Tesla pour le bonus. // Source : Capture d’écran

La nouvelle Tesla Model 3 étant assemblée en Chine, il est improbable que les calculs du score environnemental puissent lui être favorable pour conserver le bonus écologique. Comme il n’est pas encore prévu que sa production soit rapatriée à la Gigafactory de Berlin, les clients peuvent tirer un trait sur le retour ultérieur du bonus pour ce modèle.

Ce qui est plus étonnant de la part de Tesla, c’est que le Model Y serait susceptible de pouvoir conserver l’accès au bonus de 5 000 ou 7 000 €, mais Tesla n’en parle pas. Pour cela, il faudrait que l’usine de Berlin produise l’ensemble des Model Y propulsion livrés en France, au lieu d’un mix Berlin/Shanghai comme c’est le cas actuellement.

Difficile de savoir si la marque profite de l’annonce pour simplement booster ses ventes et livraisons de fin de trimestre, ou si cela cache autre chose concernant le Model Y. Dans le doute, si les deux modèles dans leur version entrée de gamme vous intéressent, passez commande avant le 15 décembre.

Il est un peu surprenant que d’autres constructeurs concernés par la perte du bonus ne jouent pas à fond la communication pour booster leurs ventes avant l’échéance du 15 décembre. On aurait pu imaginer que Dacia se prêterait au jeu, malgré les déclarations du président de Renault. Si vous voulez acheter un modèle fabriqué dans une destination lointaine, c’est en tout cas le moment de passer commande.

Pour ne rien manquer de tous les changements liés à la mobilité électrique, il est fortement recommandé de s’abonner à notre newsletter hebdomadaire Watt Else. C’est un bon moyen de garder un œil bien ouvert sur l’actualité de ce domaine.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.