Tesla n’a pas toujours que de bonnes idées. Cependant, l’intégration de caméras sur les ailes avant de ses véhicules plait beaucoup à certaines marques concurrentes. Dans les allées du salon de Munich, cela saute aux yeux. Certains ont repris quasiment un design identique.

Qu’elles servent à la surveillance des abords ou aux aides à la conduite, les caméras sont devenues un accessoire incontournable sur les voitures les plus connectées. Il reste ensuite à les intégrer intelligemment sur tout le véhicule. Avant Tesla, aucun constructeur n’a placé de caméras sur l’aile avant de ses voitures. C’est même devenu un marqueur assez fort de l’identité de Tesla. Mais, voilà, quand une idée est bonne, elle ne reste pas forcément longtemps une exclusivité – à moins d’avoir verrouillé tout le concept avec des brevets.

On n’y fait pas toujours attention sur les photos de présentation des véhicules, mais en se promenant sur les stands de différentes marques au salon de Munich, organisé du 5 au 10 septembre 2023, cet élément finit par sauter aux yeux. C’est notamment sur le stand de Leapmotor que la comparaison avec Tesla est particulièrement flagrante.

L'original signé Tesla (sur Tesla Model 3 2023) // Source : Raphaelle Baut
L’original signé Tesla (sur Tesla Model 3 2023). // Source : Raphaelle Baut

Sur les Leapmotor, c’est vraiment trop ressemblant

À l’exception de la petite T03, les deux modèles Leapmotor C11 et C01, présentés au salon de Munich, sont équipés d’un objectif caméra avec une forme assez similaire et ont quasiment le même emplacement que la caméra de Tesla.

L’intégration est un peu moins soignée chez le chinois Leapmotor et surtout, cet élément n’est pas un répéteur du clignotant comme sur les Tesla. Mais, si l’on s’arrête à la forme perceptible dans la rue sur les véhicules en circulation et sur leur positionnement (sur l’aile avant), cela laisse peu de place aux doutes quant à la source de l’inspiration. Au moins, Leapmotor assume, puisque ce capteur caméra est signé au nom de la marque.

La caméra intégrée par Leapmotor à ses modèles // Source : Raphaelle Baut
La caméra intégrée par Leapmotor à ses modèles // Source : Raphaelle Baut

Sur le concept C10, dévoilé à l’occasion du salon de Munich, le capteur semble avoir évolué dans une forme un peu moins « copiée collée » sur Tesla.

Des caméras présentes chez Xpeng, mais mieux intégrées au style

Impossible de manquer ces caméras sur la peinture particulièrement visible de la Xpeng P7 qui était exposée sur le stand de la marque au salon de Munich.

Sur la P7 et le G9, le capteur de la caméra est beaucoup plus étendu et s’intègre comme un élément de design de la voiture, marqué du X de la marque. Les modèles équipés de la technologie Xpilot (2.5 et supérieure) intègrent désormais ces caméras sur les ailes avant pour aider à la vision panoramique. Les modèles de ce constructeur peuvent atteindre la conduite autonome de niveau 3, ces caméras ont donc un rôle pour les aides à la conduite (et pas uniquement pour le style).

La caméra sur aile selon Xpeng // Source : Raphaelle Baut
La caméra sur aile, selon Xpeng. // Source : Raphaelle Baut

La forme change sensiblement selon la version de Xpilot, dont est équipé le modèle ciblé. Xpeng a le mérite de ne pas avoir juste copié sur Tesla.

Avatr combine caméra et lidar

Avatr, nouvel acteur dans l’univers de la voiture électrique, joue à fond la carte de la technologie embarquée. Pour celles et ceux qui n’ont pas découvert le jeune constructeur au travers de nos autres articles concernant le salon de Munich, Avatr est l’association de 3 géants chinois que sont Huawei, Changan Automobile et CATL. On peut donc aisément comprendre l’importance pour Huawei de faire mieux que les marques concurrentes sur la partie technologie, logiciel et sur les aides à la conduite.

Avatr fait un peu différemment de ce que proposent Leapmotor, Xpeng ou même Tesla. En plus d’une caméra, cette zone située sur les ailes avant des modèles Avatr (11 et 12) accueille aussi un Lidar.

Caméra + Lidar chez Avatr // Source : Raphaelle Baut
Caméra & Lidar chez Avatr. // Source : Raphaelle Baut

La voiture comporte pas moins de 3 Lidar (2 sur les côtés et un à l’avant). Pour l’usage au quotidien, c’est certainement un peu « too much », mais dans l’espoir de proposer une conduite autonome performante, cela a un intérêt certain pour le constructeur. Même si Tesla veut démontrer que tout est possible avec seulement des caméras.

Nio était absent du salon de Munich, mais ce constructeur chinois intègre également des caméras sur les ailes de ses voitures électriques. Une tendance qui n’a pas encore conquis les constructeurs européens et autres constructeurs américains pour le moment.

Pour autant, tous les constructeurs chinois n’ont pas copié Tesla : BYD, MG ou Seres n’ont pas intégré de caméra sur les ailes des modèles actuellement produits.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !