Le match est particulièrement serré entre le Model Y de Tesla et la Dacia Spring, que tout oppose, pour gagner la tête du classement des immatriculations de voitures électriques en France. Il n’y a qu’un véhicule d’écart entre les deux concurrents.

Le marché de la voiture électrique n’est décidément pas comme les autres. Si le succès de Tesla n’étonne plus personne, grâce à sa politique tarifaire agressive, voir le Model Y et la Dacia Spring caracoler en tête du classement des immatriculations reste surprenant.

D’autant plus lorsque les deux modèles se tirent la bourre avec un seul véhicule d’écart : 10 697 Tesla Model Y et 10 696 Dacia Spring, selon les données fournies par AAAData fin avril.

Il est rare que la tête du classement se joue à une immatriculation d’écart pour le cumul annuel, notamment quand le prix varie du simple au double entre les deux modèles. Il est relativement normal de voir la Dacia Spring prendre des parts de marché en étant la voiture électrique la plus abordable de France. Malgré tout la situation présente une image particulièrement atypique par rapport aux habitudes du marché automobile.

Une anomalie comparée au reste des achats automobiles

Si ce classement déconcerte, c’est parce que cette situation apparait comme une anomalie comparé aux modèles thermiques. Il suffit de se pencher sur le classement de l’ensemble des immatriculations pour les particuliers pour comprendre. La tête du classement est occupée par les mêmes modèles : Peugeot 208, Renault Clio et Dacia Sandero.

  • PEUGEOT 208 : 31 019
  • RENAULT CLIO : 26 821
  • DACIA SANDERO : 23 280
Peugeot e-208  // Source : Peugeot
Peugeot e-208 : la reine du classement français // Source : Peugeot

Concrètement, ces trois citadines trustent le classement depuis de nombreuses années. Petites et plus abordables, ce sont les modèles qui assurent du volume pour le deux groupes Renault et Stellantis. D’ailleurs, le top 10 est globalement occupé que par les marques des deux groupes : Renault, Peugeot, Dacia et Citroën. Rares sont les marques étrangères à venir perturber l’ordre (apparemment) établi.

Que la Dacia Spring accompagne la Peugeot e-208 en tête du classement des modèles électriques les plus populaires en France répond à cette logique. L’arrivée de Tesla détonne dans le paysage. Rares sont les modèles à se classer dans le Top10 avec un prix de départ supérieur à 45 000 €. Pourtant, depuis le mois de mars, les deux véhicules s’invitent dans le TOP 10 des véhicules les plus vendus en France (toutes motorisations confondues). Tesla s’offre même la 9e place, juste devant la Dacia, pour le cumul des 4 premiers mois de l’année. Un signe fort que les choses commencent à changer.

Meilleur prix contre meilleur rapport qualité/prix

Les deux modèles ont des philosophies diamétralement opposées. La Dacia Spring se positionne comme la voiture électrique la plus abordable du marché français avec un tarif démarrant à partir de 20 800 € (avant bonus). Elle repose sur une plateforme et une technologie ancienne, voire dépassée. Elle offre des performances modestes, mais elle répond parfaitement aux besoins des clients qui veulent une voiture électrique simple, qui leur permet de réaliser les trajets du quotidien en maitrisant leur budget. Elle se montre en plus assez économe sur ses consommations électriques.

Dacia Spring avec la calandre 2023 // Source : Raphaelle Baut
Dacia Spring au Mondial de Paris // Source : Raphaelle Baut

À l’opposée de la Spring, il y a justement le Model Y de Tesla. Il est hyper moderne, ultra-connecté, très performant. Il est aussi commercialisé à partir de 45 990 € soit plus du double que la Dacia Spring. Par contre, malgré le côté clinquant du modèle, il est sans conteste le meilleur rapport qualité/prix disponible en France (avec la Model 3). Même si d’autres constructeurs offrent des alternatives de plus en plus crédibles (comme la Mégane e-Tech), Tesla a plusieurs coups d’avance sur la voiture électrique.

Si le duo en tête des classements semble parfaitement à l’opposé l’un de l’autre, un élément les rassemble : l’idée que pour ces deux modèles, les clients en ont pour leur argent. Voilà probablement une des clés du succès.

Intérieur Model Y de Tesla // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Intérieur Model Y de Tesla // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Un point sur le reste du classement du mois d’avril

Le mois d’avril a été bien moins dynamique que le mois de mars. Seulement un peu plus de 17 000 immatriculations de voitures électriques, contre plus de 30 000 le mois dernier. Il n’en reste pas moins que les voitures électriques continuent à prendre des parts de marché.

Pour la plupart des modèles en tête du classement, les livraisons poursuivent leur chemin normalement. Même si les pénuries continuent à rallonger les délais de livraison pour de nombreux modèles. Seul Tesla continue son yoyo entre mois exceptionnels et mois tranquilles selon les arrivages de bateaux.

ModèleImmatriculation en mars 2023Cumul depuis le 01/01/2023
1Dacia Spring2 43210 696
2Peugeot 2081 5638 247
3Fiat 5001 3656 903
4Tesla Model Y1 33310 697
5Renault Megane-E1 1845 644
6MG MG47823 469
7Peugeot 20086382 051
8Hyundai Kona6182 072
9Renault Zoe5672 931
10Mini cooper SE5021 464
11Volkswagen ID.34391 536
12Opel Corsa4151 518
13Tesla Model 33893 547
14Renault Twingo3682 563
15Kia Niro3311 069
16Volkswagen ID.4323895
17Skoda Enyaq250858
18Kia Ev6238898
19MG ZS233574
20Citroën E-C42051 006

Le marché de la voiture électrique en France offre quand même une belle variété de propositions, même s’il réagit encore très différemment du reste de nos voisins européens.

Le marché de la voiture électrique évolue vite. Abonnez-vous à Watt Else, la newsletter gratuite de Numerama, pour ne rien manquer des enjeux de la mobilité de demain.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !