L’objectif de 100 000 bornes de recharges en France était initialement annoncé pour fin 2021. Face au contexte difficile, il a été repoussé à 2022, sans succès. Le nouveau rendez-vous est fixé à mi-2023.

L’Avere-France (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique) vient de publier le 7 février 2023 son dernier baromètre des infrastructures de recharge. Avec 85 284 bornes comptabilisées au 31 janvier 2023, la France n’a toujours pas atteint son objectif de 100 000 bornes promises pour fin 2021 par Jean-Baptiste Djebbari, alors ministre des Transports. L’installation de bornes de recharge accessibles au public a malgré tout progressé en 2022, mais pas suffisamment pour rattraper le retard accumulé.

« L’objectif des 100 000 bornes devrait être atteint au deuxième trimestre 2023 », a indiqué Olivia Grégoire, ministre des PME, lors d’un débat au Sénat. Avec une fourchette de 2 à 5 000 bornes installées sur l’espace public par mois sur les derniers mois, l’objectif devrait enfin être atteint avant la fin du premier semestre 2023.

En 2022, plus de 28 000 bornes de recharge ont été installées en France

L’installation de bornes de recharge ouvertes au public s’est sensiblement accélérée en 2022 par rapport à 2021. 28 440 bornes ont été ajoutées pendant l’année, portant leur nombre à 82 107 sur l’ensemble du territoire français. C’est 17 % d’installation en plus, par rapport à 2021.

Malgré le contexte, du covid puis de la pénurie de semi-conducteurs, les installations se poursuivent à bon rythme. « On a pris un peu de retard, je ne le nie pas : le contexte a été un peu difficile », a avoué la Ministre devant le Sénat.

L’équipement des aires de service des autoroutes a contribué à ce résultat. Le réseau APRR/AREA a même indiqué début janvier que l’ensemble de ses aires était désormais équipé de points de recharge, majoritairement des recharges rapides au-dessus de 150 kW. Le réseau Sanef a déjà atteint 85 % de son objectif. Quant à Vinci, l’entreprise se donne jusqu’à fin 2023 pour avoir équipé l’ensemble des aires.

Borne de recharge Power Dot à Wittenheim // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Borne de recharge Power Dot à Wittenheim. // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Ces bons résultats s’appuient aussi sur de nombreux acteurs privés qui équipent les parkings des zones commerciales et les sites hôteliers : Power Dot, Electra, Allego ou même Lidl, qui commence à installer des stations avec de multiples points de recharge disponibles avec différentes puissances.

En janvier 2023, selon l’Avere, 989 nouvelles stations de recharge ont vu le jour, offrant aux véhicules électriques 3 177 points de recharge supplémentaires.

Des bornes en plus, c’est bien. Des bornes qui marchent, c’est mieux

L’objectif de 100 000 bornes est un bon point de départ pour aider à la transition vers les voitures électriques. Le plus important pour les automobilistes, qui passent à la voiture électrique, reste d’avoir accès à des bornes qui fonctionnent correctement au moment où ils en ont besoin.

Selon les chiffres du baromètre de l’Avere, il y a encore une marge de progression pour que la fiabilité des bornes de recharge ne soit plus un problème. La disponibilité des bornes pour le mois de janvier était de :

  • 86 % pour les bornes à courant alternatif (entre 7 et 22 kW) ;
  • 83 % pour les bornes à courant continu inférieures à 150 kW de puissance ;
  • 78 % pour les bornes ultra-rapides supérieures à 150 kW (Ionity, Fastned, Total…).
Bornes ionity sur autoroute // Source : Raphaelle Baut
Quand le totem est rouge, la borne ionity ne marche pas. // Source : Raphaelle Baut

Nous en avons eu la désagréable expérience, pas plus tard que la semaine dernière, lorsqu’une borne Ionity est tombée en panne quelques minutes après le début de la recharge. Elle a pu être redémarrée à distance, mais la borne a de nouveau flanché quelques minutes plus tard. Loin d’être des cas isolés, ces problèmes peuvent être ponctuels, de l’ordre de quelques minutes, le temps d’appeler l’opérateur pour un redémarrage, mais pour d’autres opérateurs, les délais peuvent également vite s’allonger à quelques jours. Ce qui est loin de rassurer l’automobiliste qui hésite à passer le cap de l’électrique.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !