Le Tesla Cybertruck est attendu chez les premiers clients en 2023. À ce stade, tout doit être finalisé au niveau de sa conception et sa commercialisation. Sauf qu’Elon Musk vient d’ajouter une fonction amphibie de dernière minute, ce qui pourrait bien bousculer le planning établi.

On ne devrait plus être surpris par les annonces d’Elon Musk sur Twitter. Malgré tout, le fantasque CEO de Tesla arrive encore à faire réagir avec ses idées incongrues. Dans un tweet du 29 septembre, Elon Musk annonce : « Le Cybertruck sera suffisamment étanche pour servir brièvement de bateau ». Ce ne serait pas vraiment le premier véhicule amphibie disponible. Par contre, le timing choisi par Elon Musk pour lancer cette nouvelle idée défie toute logique.

Le Tesla Cybertruck a été présenté le 21 novembre 2019. Comme tous les produits Tesla, son développement a pris énormément de retard par rapport aux annonces initiales. On ne connait d’ailleurs toujours pas les caractéristiques finales du produit, qui ont apparemment évoluées depuis la présentation.

Cybertruck et les lubies d’Elon Musk

On ne peut pas reprocher à Elon Musk et à ses équipes de vouloir proposer des modèles à la pointe de la technologie. Le retard pris dans la conception des produits est d’ailleurs généralement vite oublié par les clients, une fois qu’ils ont reçu leur précieux véhicule électrique Tesla.

Le Cybertruck de Tesla avec le Cyberquad // Source : Tesla
Le Cybertruck de Tesla avec le Cyberquad // Source : Tesla

Cybertruck semble malgré tout un projet un peu à part. Si Tesla cherche toujours à faire plus performant pour le reste de sa gamme, sur le pick-up, ce sont surtout les idées les plus loufoques d’Elon Musk qui priment. Parmi les fonctionnalités du Cybertruck, il y a :

  • Une carrosserie en acier résistante aux chocs,
  • Un vitrage à l’épreuve des balles (avec un magnifique échec de la démonstration),
  • Un volet de benne coulissant électrique
  • Une rampe de chargement pour monter un quad à l’arrière du véhicule
  • Des prises de courant dans la benne pour alimenter des outils
  • Des capacités pour tracter jusqu’à 6,3 tonnes
  • Des autonomies et performances dignes des berlines de la marque
  • Un 4ᵉ moteur permettant de rouler en diagonal (crabwalk)
Franz qui explose la 2è vitre du Cybertruck // Source : Vidéo Tesla
Franz qui explose la 2è vitre du Cybertruck // Source : Vidéo Tesla

Tous les caprices du chef d’entreprise doivent ensuite être concrétisés par les équipes d’ingénieurs, et leur budget n’est pas illimité, ce qui rend l’exercice d’autant plus complexe. Il va d’ailleurs être intéressant de découvrir ce qui a réellement été conservé comme innovations.

L’idée de trop ?

Alors que Tesla annonçait en juin 2022 que le design Cybertruck était finalisé, Elon Musk vient donc de lancer sur Twitter : « Le Cybertruck sera suffisamment étanche pour servir brièvement de bateau, de sorte qu’il pourra traverser des rivières, des lacs et même des mers qui ne sont pas trop agitées. »

On sait déjà que les véhicules Tesla sont suffisamment étanches pour pouvoir affronter une courte flottaison dans des rues inondées. Les vidéos sont nombreuses sur YouTube pour en témoigner. C’est un autre challenge que de faire traverser un canal entier à un pick-up de près de 3 tonnes.

Si la fonctionnalité n’a pas intégré plus tôt dans le cahier des charges, le développement technique peut avoir à repartir quasi de zéro. Le Cybertruck serait encore retardé de plusieurs mois, voire plusieurs années.

Si l’on en croit le tweet ci-dessus, cette idée de transformer le Cybertruck en véhicule capable de naviguer sur l’eau n’a jamais été mentionné auparavant : « Ayant travaillé chez Tesla, je peux affirmer avec une certaine assurance que les ingénieurs concepteurs entendent parler de cette exigence pour la première fois ici. »

Même si l’on peut vouloir croire qu’Elon Musk ne lance pas complètement les idées en l’air sans avoir réfléchi à leur réalisation. Il est quand même parfaitement capable de réagir à l’actualité des inondations de la tempête Ian et de lancer cette idée sur un coup de tête.

Elon Musk et son Cybertruck // Source : Video Tesla
Elon Musk et son Cybertruck // Source : Video Tesla

Avec quelles conséquences ? Il faudra attendre quelques semaines pour déterminer si cela a un impact sur la sortie du Cybertruck et ses premières livraisons. En attendant, les principaux concurrents de Tesla : Rivian, Hummer et Ford, sont probablement ravies des égarements d’Elon Musk.