Le design de la Hyundai IONIQ 6 ne fera assurément pas l’unanimité. Il y a cependant deux choses qui font plaisir : ce n’est pas un SUV et c’est un véhicule pensé pour être aérodynamique.

Hyundai vient de dévoiler ce 29 juin les premières images du prochain modèle de sa gamme électrique IONIQ. C’est au tour de la Hyundai IONIQ 6 de faire réagir avec, à nouveau, un design très marqué, inspiré du concept Prophecy. On aime ou on déteste, mais dans tous les cas, cette Hyundai IONIQ 6 ne laisse pas complètement indifférent.

Ne cherchez pas un air de famille avec le SUV IONIQ 5, Hyundai a annoncé que chacun des modèles de la gamme IONIQ aura sa propre identité. Alors que de nombreuses marques déclinent toute leur gamme autour d’un même style, Hyundai a décidé d’oser des modèles très différents les uns des autres, au risque de dérouter les fans de la marque.

Hyundai IONIQ 6
Il n’y a pas d’offres pour le moment

Un design esthétique et fonctionnel

La forme fuselée de la carrosserie est imaginée pour réduire la résistance à l’air à la façon des streamliner. Ces lignes jouent à la fois sur l’esthétique du modèle, mais surtout sur les performances. Alors que sur les SUV, les constructeurs cherchent à avoir des surfaces frontales très imposantes pour matérialiser leur robustesse, à l’inverse, sur cette Hyundai IONIQ 6, on a des lignes aérodynamiques et très épurées — parfaitement adaptées à l’ère de la mobilité électrique.

hyundai-ioniq-6-3
Hyundai IONIQ 6 // Source : Hyundai

Quand on observe le profil de cette nouveauté, on peut avoir une impression de déjà-vu. Beaucoup trouveront un air de ressemblance avec Porsche, notamment à l’arrière. C’est aussi avec des modèles pensés pour des records d’efficience que le rapprochement peut se faire, à l’instar de la Lightyear 0 ou de la Mercedes EQXX. IONIQ 6 préfigure un coefficient de traînée de seulement 0,21. Cette nouveauté sera donc particulièrement observée sur son efficience et son autonomie.

Seul point commun dans la gamme : les feux Pixel, inaugurés sur IONIQ 5, s’invitent encore sur ce modèle. Le bandeau lumineux arrière compte plus de 700 pixels.

hyundai-ioniq-6-2
Hyundai IONIQ 6 et son bandeau pixel // Source : Hyundai

Un intérieur cocon

Si l’extérieur est très différent du IONIQ 5, l’esprit à l’intérieur s’en approche déjà plus. On retrouve le double écran de 12 pouces, identique au modèle précédent.

Cet intérieur mise également sur l’aspect cocon et bien-être particulièrement recherché par la marque sur ces dernières nouveautés. Cet effet passe par les éclairages intérieurs indirects qui doivent agrémenter la vie à bord. C’est aussi transmis par un mobilier pensé pour les moments où le conducteur n’est pas en train de conduire.

hyundai-ioniq-6-4
Intérieur de la Hyundai IONIQ 6 // Source : Hyundai

Pas encore de fiche technique pour IONIQ 6

Il faudra attendre un peu pour connaître les caractéristiques techniques détaillées du modèle. Pour le moment, on sait que IONIQ 6 partage la plateforme E-GMP (identique à IONIQ 5). Elle doit mesurer 4,85 m avec un grand empattement de près de 3 mètres.

Elle bénéficiera de l’architecture 800 V permettant des recharges rapides. On peut imaginer qu’à son lancement, IONIQ 6 partagera des motorisations et des tailles de batterie déjà présentes dans la gamme. IONIQ 5 propose par exemple deux batteries de 58 ou 72,6 kWh, avec des motorisations comprises entre 170 et 306 ch, en deux ou quatre roues motrices. On devrait retrouver certaines de ces combinaisons sur IONIQ 6.

hyundai-ioniq-6
Hyundai IONIQ 6 // Source : Hyundai

Après Volkswagen ID. Aero le 27 juin, on peut se réjouir de constater que les constructeurs proposent enfin autre chose que des SUV à chacune de leurs annonces pour un nouveau modèle électrique. On pourrait même se demander si cela n’amorce pas le début d’une nouvelle tendance de fond tournée vers plus d’efficience.

Si la date de sortie n’est pas encore très précise pour le moment, la commercialisation de la Hyundai IONIQ 6 est prévue pour le dernier trimestre 2022.