Sans doute secoué par l’arrivée d’Elon Musk à la tête de Twitter, Donald Trump a décidé d’utiliser son réseau social pour la première fois. Pour l’instant, il refuse de revenir sur Twitter.

Quelques minutes après l’annonce du rachat de Twitter par Elon Musk, Donald Trump avait promis qu’il se mettrait à utiliser TRUTH, son propre réseau social, cette semaine.

Jeudi 28 avril, pour la première fois depuis le 21 février, date du lancement de TRUTH, Donald Trump a publié un premier message sur la plateforme. Reste désormais à savoir quelle sera sa fréquence d’utilisation. Va-t-on retrouver le @realDonaldTrump compulsif de son époque présidentielle ? Ou va-t-il se lasser lui-même de TRUTH Social ?

Truth Trump
Le premier message publié par Donald Trump sur TRUTH Social. // Source : Capture d’écran

Donald Trump contre Elon Musk ?

Sur le papier, Donald Trump et Elon Musk partagent de nombreuses opinions. Assez semblables politiquement, les deux milliardaires sont convaincus que la liberté d’expression est muselée sur les réseaux sociaux. Vexé par son éviction de Twitter en janvier 2021, Donald Trump ne cesse de répéter depuis, par le biais de son entourage, qu’il compte lancer un réseau social supérieur à Twitter, sans aucune censure. C’est ce qui a donné naissance à TRUTH Social le 21 février 2022, une sorte de Twitter pour conservateurs.

Jusqu’à maintenant, TRUTH Social peinait à décoller. La faute à de nombreux problèmes techniques, à une restriction géographique le limitant aux États-Unis et à l’absence de gros comptes (Donald Trump n’y était pas lui-même), le réseau social de l’ancien président avait tout d’un gros flop. Il semblerait que le rachat de Twitter par Elon Musk lui redonne un second souffle, mais pour combien de temps ?

En effet, si les téléchargements pour TRUTH Social sont en hausse cette semaine (et le seront encore plus dans les prochains jours grâce à Donald Trump), TRUTH Social risque de se heurter à un obstacle de taille : Elon Musk. Sur la même ligne idéologique, mais avec un réseau social avec des centaines de millions d’inscrits, Elon Musk devrait facilement faire revenir les personnes qui se sentent censurées sur Twitter et causer du tort au business de Donald Trump. C’est sans doute pour cela a que l’ancien président a accéléré son calendrier de retour. L’utilisation de l’ironie, avec le hashtag #COVFEFE (en référence à sa faute d’orthographe mythique), indique clairement que Trump tente d’attirer un maximum de monde sur TRUTH, y compris ses détracteurs.

Musk critique TRUTH, Trump refuse Twitter

S’ils disent publiquement avoir beaucoup de respect l’un pour l’autre, Elon Musk et Donald Trump ont déjà commencé à s’affronter publiquement afin de défendre leurs réseaux sociaux respectifs. Sur Twitter, Elon Musk s’est notamment moqué de TRUTH, un réseau social « au nom horrible » selon lui. Il recommande de le renommer « Trumpet ».

Elon Musk Trumpet
Pour Elon Musk, TRUTH ne devrait pas exister. // Source : Captures Numerama

Donald Trump, lui, a salué le rachat de Twitter par Elon Musk tout en indiquant qu’il ne voulait pas revenir sur le réseau social. Difficile de lui jeter la pierre, dire l’inverse ferait beaucoup trop de mal à TRUTH, qu’il doit donc protéger pour l’instant. À terme, si le rachat par Elon Musk va jusqu’au bout, il nous semble fortement probable de voir Donald Trump délaisser TRUTH pour Twitter, surtout si son réseau social ne décolle pas.