La Fnac informe ses clients que les iPhone achetés à partir du 24 janvier ne seront plus accompagnés d’écouteurs filaires. D’autres marques, comme Xiaomi, appliquent déjà ces changements.

Depuis 2010, avec la loi Grenelle 2, la France est le seul pays au monde rendant obligatoire la vente d’un téléphone avec un kit mains libres filaire. Son objectif est « de limiter l’exposition de la tête aux émissions radioélectriques lors des communications », ce qui avait été plutôt bien accueilli à l’époque. Plus tard dans la même décennie, les habitudes ont évolué.

Si les écouteurs filaires sont toujours très utilisés, les écouteurs sans-fil ont gagné en popularité et ont condamné des milliers de kits mains libres à une vie de tiroir. De nombreux constructeurs ont alors décidé de ne plus en inclure dans la boîte de leurs appareils… sauf en France où la loi les rend obligatoires.

En novembre 2021, la France s’est enfin décidée à mettre fin à cette drôle d’exception. Une nouvelle loi contre le gaspillage contraint désormais les constructeurs à commercialiser des écouteurs compatibles avec leurs appareils… mais pas à les inclure avec chaque appareil vendu. Les premières conséquences de ce changement arrivent : Apple et Xiaomi sont les deux premiers à dire au revoir aux écouteurs obligatoires.

Une bonne nouvelle pour plusieurs raisons

Au fond, tout le monde aime les cadeaux. Il est tout à fait compréhensible d’avoir l’impression de se faire avoir en perdant ces écouteurs « gratuits ». Cependant, il y a selon nous plusieurs d’avantages à ce changement. En voici quelques-uns :

  • Pour se conformer à l’exception française, certaines marques comme Apple livrent la boîte d’un iPhone, qui est identique dans tous les pays, dans une autre boite plus grosse et toute blanche. Au vu du nombre d’appareils vendus par la marque chaque année, le gaspillage de carton est conséquent. Les colis sont aussi plus gros à cause de la grosse boîte.
  • Écologiquement, tout le monde y gagne. Moins d’écouteurs traîneront dans les tiroirs et les constructeurs peuvent acheminer plus de produits d’un seul coup, grâce à des boîtes plus petites (sans gros conteneur blanc donc). Apple avait d’ailleurs indiqué qu’un petit geste de ce genre pouvait avoir un impact similaire à celui du retrait de 450 000 voitures des routes.
  • Une grande majorité des consommateurs possède déjà des écouteurs à la maison ou ont acquis des écouteurs sans-fil, comme des AirPods.
  • Les écouteurs filaires offerts par les constructeurs sont souvent de qualité moyenne. Certains veulent se conformer à la loi mais ne s’intéressent que très peu au son.
  • Certaines marques, comme Google ou OnePlus, ont pour l’habitude de ne pas offrir d’écouteurs dans les boîtes depuis plusieurs années. À cause de leurs capacités logistiques plus petites que celles d’autres marques, elles ont souvent dû sacrifier le marché français. Par exemple, Google lance en France une seule couleur de ses Pixel alors que les autres pays européens en ont plusieurs. Cette contrainte vient du fait qu’il ne fabrique des boîtes françaises que pour un seul modèle. Grâce à ce changement, les Français devraient bientôt avoir plus de choix.
  • Enfin, c’est aussi une bonne nouvelle face aux ruptures de stock. Les modèles français n’ont plus à être différents des modèles allemands. Les revendeurs pourraient bientôt s’en sortir un peu mieux malgré la pénurie de composants.
iPhone boîte
Depuis 2020, les boîtes d’iPhone sont livrés dans une grosse boîte blanche. // Source : NL – Numerama

Bien sûr, on pourrait aussi citer d’autres points plus négatifs :

  • Les personnes qui achètent un smartphone pour la première fois devront acheter des écouteurs pour écouter de la musique ou téléphoner.
  • Les prix des terminaux ne baissent pas malgré la perte d’un accessoire.

Quels constructeurs concernés ?

Pour l’instant, seuls Xiaomi et Apple semblent concernés par ces changements. Le constructeur chinois nous a confirmé appliquer cette nouvelle règle avec tous ses smartphones (jusqu’à l’écoulement de ses anciens stocks) tandis qu’Apple ne dévoile aucun détail sur son calendrier, mais met en avant ses combats écologiques et son intention d’atteindre la neutralité carbone en 2030.

La logique voudrait que Samsung, qui applique la même logique dans les autres pays, se débarrasse des écouteurs avec ses Galaxy S22 en février. Nous attendons une réponse de la Fnac pour en savoir plus sur les autres marques éventuellement concernées. Pour rappel, les chargeurs ont aussi disparu chez certaines marques en 2020.