Twitter va desserrer un peu ses limites autour du développement d'applications tierces qui se connectent à son service. Cela devrait offrir plus de choix à celles et ceux qui ne veulent pas utiliser l'app officielle.

Twitter veut faire la paix avec sa communauté de développeurs et développeuses. Dans un billet de blog daté du 15 novembre 2021, le service de microblogging a annoncé la disponibilité d’une nouvelle version de son API qui devrait offrir plus de libertés à celles et ceux qui veulent se connecter à Twitter, sans nécessairement passer par l’application officielle.

Qu’est-ce qui s’est passé avec Twitter ?

Pendant des années, Twitter a limité assez drastiquement, la possibilité pour une app tierce de se connecter à son service. Il était possible de construire une application capable de se connecter à Twitter et d’afficher votre flux, mais le nombre d’utilisateurs maximum était très réduit et l’accès aux diverses fonctionnalités du site était plus limité que sur l’application officielle.

Ces limites sur l’API de Twitter (l’interface de programmation qui permet de récupérer des informations depuis les serveurs de Twitter) avaient été très mal reçues par la communauté des développeurs d’app Twitter. Le succès du service sur mobile s’est majoritairement construit sur le travail des développeurs tiers. L’application officielle sur iPhone est même née après le rachat par Twitter d’une app tierce. Le temps passant et la popularité du service grandissant, Twitter a voulu ramener les internautes vers son application officielle sur Android et iOS, afin de contrôler l’expérience (et un peu pour afficher des publicités aussi).

De nombreuses apps tierces ont donc périclité ou ont dû limiter leur nombre d’utilisateurs à cause de limitation imposées par Twitter. Conscient de la situation, Twitter a donc fait évoluer sa position, assez radicalement.

Qu’est-ce qui va changer sur Twitter ?

« Nous voulons que vous, notre communauté de développeurs, soyez le moteur de l’innovation sur Twitter  », écrit l’entreprise dans son billet d’annonce. Pour faciliter cette transition de philosophie, Twitter a donc mis à disposition une V2 de son API et revu sa politique pour offrir plus de libertés aux développeurs et développeuses.

« Pour encourager l’innovation, nous avons supprimé de notre politique développeurs les éléments qui restreignaient l’accès aux fonctionnalités de Twitter et qui limitaient le nombre d’utilisateurs qu’il est possible de prendre en charge », précise le site. Pour le dire plus simplement, vous devriez voir dans peu de temps des applications Twitter tierces fleurir sur les magasins d’application Android et iOS. Des applications comme Tweetbot sur iOS ou Talon sur Android pourront aussi accueillir plus de monde, maintenant que les limites sont levées.

Les applications tierces pour accéder à Twitter pullulent sur Android // Source : Capture d’écran

Twitter espère que sa communauté construira des outils capables de « recommander du contenu », « d’assainir la plateforme » et « d’œuvrer pour le bien commun ». Des missions plutôt ambitieuses que Twitter lui-même n’a jamais réussi à accomplir pleinement. Impossible de ne pas voir derrière ce changement de politique un petit aveu d’échec de la part de la plateforme qui se débat toujours avec la question des contenus haineux et du harcèlement.

Quoi qu’il en soit, cet assouplissement des règles devrait permettre à tout le monde de développer de nouveaux outils et de nouvelles applications centrées autour de Twitter. Chaque utilisateur et chaque utilisatrice pourra enfin choisir l’application qui lui correspond le mieux et arrêter de subir les choix quelque peu arbitraires de l’application officielle, comme la désactivation du fil d’actualité chronologique.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo