Même si vous l'aviez activée volontairement, la reconnaissance faciale sur Facebook va être complètement abandonnée. Plus d'un milliard de visages modélisés devraient être supprimés. Le réseau social dit comprendre les « inquiétudes grandissantes » sur le sujet, bien qu'il défende son intérêt en matière de fraude ou d'utilisation frauduleuse de l'image d'un internaute.

Facebook va cesser d’utiliser l’intelligence artificielle pour identifier des visages sur les vidéos et photos publiées sur sa plateforme. C’est ce qu’a annoncé Alexandru Voica, chef marketing spécialisé dans la tech du groupe Meta (le nouveau Facebook), dans une série de tweets publiés le 2 novembre 2021, partageant un billet de blog officiel sur le sujet.

Jusqu’ici, la reconnaissance faciale sur Facebook servait à détecter les photos et vidéos dans lesquelles il était possible qu’un internaute apparaisse, sans qu’il n’ait été taggé par quelqu’un. Par exemple, si vous aviez été pris en photo en pleine manifestation dans la rue par Jean-Michel et que Jean-Michel avait publié la photo sur Facebook sans vous en alerter, le réseau social pouvait potentiellement vous prévenir que des traits similaires aux vôtres avaient été détectés.

L’un des problèmes de cette option, intégrée depuis avril 2018 sur Facebook, est qu’elle était activée quasiment par défaut jusqu’en 2019. Comme le notait à l’époque un journaliste du Figaro, il fallait pas moins de cinq étapes pour refuser qu’elle soit implémentée sur son compte privé.

Comment fonctionne la reconnaissance faciale de Facebook

L’option a ensuite été désactivée par défaut : depuis 2019, il fallait que vous acceptiez que Facebook analyse les photos et vidéos où vous étiez déjà taggées. Ensuite, l’algorithme de Facebook attribuait à vos trait une sorte de « numéro qui vous est propre, appelé modèle », expliquait la plateforme, pour pouvoir ensuite comparer ce numéro aux autres photos mises en ligne sur son site. « Nous ne partageons votre modèle avec personne », prévenait tout de même le réseau social.

Cette protection n’était visiblement pas suffisante pour Facebook. « Nous considérons toujours que la technologie de reconnaissance faciale est un outil puissant pour que les gens puissent vérifier leur identité et empêcher les fraudes (…) Néanmoins, les cas où la reconnaissance faciale peut améliorer les choses doivent être pondérés par les inquiétudes grandissantes qui entourent l’utilisation de cette technologie au niveau global », a continué Alexandru Voica.

Sur son site officiel, le groupe Meta mentionne également le fait que les « régulateurs sont encore en train de délimiter des règles précises pour encadrer son utilisation  », laissant clairement transparaître l’idée d’une décision préventive de la part de Facebook, pour ne pas risquer d’alourdir sa réputation déjà chargée négativement.

Cela fait plusieurs mois que le réseau social — et par continuité, son entreprise-mère Meta — fait l’objet de nombreuses critiques, notamment depuis les révélations de la lanceuse d’alerte Frances Haugen, qui a montré que la multinationale était au courant de nombreux dangers potentiels provoqués par ses méthodes.

Une illustration de la reconnaissance faciale de Facebook // Source : Facebook

Comment vérifier si la reconnaissance faciale est activée sur votre compte Facebook

Les personnes qui avaient activé la reconnaissance faciale « ne seront plus automatiquement identifiées sur les photos et vidéos », a précisé Alexandru Voica. Mais surtout, le fameux « modèle » qui avait été créé pour chaque internaute ayant activé la reconnaissance faciale devrait être supprimé.

Facebook a pas précisé que cela devrait concerner « plus d’un milliard » d’utilisateurs et utilisatrices, ce qui est cohérent, sachant que l’option était activée par défaut entre 2018 et 2019.

Ce changement est censé avoir lieu « dans les prochaines semaines », au maximum d’ici décembre 2021. Si vous voulez vérifier si la reconnaissance faciale est activée sur votre compte, vous pouvez vous rendre sur ce lien. Si vous voulez la désactiver, il suffit ensuite de cliquer sur « Non » au-dessous de la question « Voulez-vous que Facebook puisse reconnaître si vous apparaissez sur des photos ou dans des vidéos ? »

Source : Facebook/Reconnaissance faciale

La multinationale gardera toutefois la reconnaissance faciale pour «  quelques services, comme ceux qui permettent à des gens de récupérer leur compte lorsqu’il est bloqué, ou de débloquer un appareil personnel », a-t-elle ajouté.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo