Windows 11 connait quelques problèmes de jeunesse. Le tout dernier OS de Microsoft semble avoir des problèmes de compatibilité avec les processeurs AMD Ryzen, ce qui provoque des ralentissements notables.

Les débuts de Windows 11 ne sont pas exactement sereins. Après la découverte d’un bug qui affectait les performances en jeu il y a quelques jours, un nouveau problème plus gênant encore vient de se manifester. Depuis la dernière mise à jour du système, les ordinateurs équipés de processeurs AMD Ryzen connaissent d’importants ralentissements.

Que se passe-t-il avec le CPU AMD sous Windows 11 ?

Comme l’explique le site TechPowerUp qui a repéré le souci ce 13 octobre 2021, ces ralentissements sont dus à un double bug.

Le premier concerne la répartition des tâches entre les différents cœurs du processeur. Les processeurs AMD Ryzen attribuent normalement certains cœurs plus ou moins puissants à certaines tâches. Mais sous Windows 11, cette indexation ne semble pas bien fonctionner, ce qui peut ralentir certaines tâches qui ne s’exécuteront pas toujours sur les cœurs les mieux optimisés.

Dans certains cas, les ralentissements pénalisent les performances en jeu sur Windows 11// Source : Microsoft

Le deuxième, plus gênant encore, a à voir avec la latence. Le cache des processeurs AMD Ryzen (qui fait le lien entre l’instruction stockée dans la RAM et son exécution par le CPU) est beaucoup plus long à répondre après la dernière mise à jour. Dans certains cas, le temps de latence est passé de 10 nanosecondes à plus de 30. Cela peut paraitre risible, mais pour un processeur capable d’effectuer des millions d’opérations à la seconde, un tel délai peut avoir un impact notable sur le système. D’après TechPowerUp, ces problèmes de cache peuvent réduire les performances en jeu de 15 %.

Ces problèmes sont en réalité connus depuis quelques jours, mais la dernière version de Windows 11 a empiré la situation.

Comment corriger le problème ?

Il n’est pas rare que de tels bugs de jeunesse viennent compliquer la vie d’un OS tout juste lancé. On peut tout de même regretter que, même après avoir imposé une liste stricte de « processeurs compatibles » avec Windows 11, de tels problèmes se manifestent malgré tout.

Dans ce malheur, il y a cela dit une pointe d’espoir. Puisque AMD et Microsoft sont au courant du bug depuis la sortie officielle de Windows 11, des correctifs ne devraient pas tarder à arriver. Un message de AMD partagé par un internaute sur Reddit indique que les deux bugs ont été identifiés.

Concernant les soucis de répartition des cœurs, un pilote en cours de finalisation par l’entreprise devrait être disponible dès le 21 octobre. Pour ce qui est des problèmes de cache, la prochaine mise à jour de Windows prévu pour le 19 octobre règlera à priori le souci. Les deux correctifs seront très probablement disponibles directement via Windows Update.

Si vous avez déjà basculé votre ordinateur AMD sous Windows 11, il faudra donc vous armer de patience pendant une petite semaine. Si vous n’avez pas encore migré, cette mésaventure rappelle qu’installer un tout nouvel OS juste après sa sortie n’est pas toujours une bonne idée.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo