Bouygues Telecom a annoncé que son réseau commercial 5G ouvrira le 1er décembre 2020. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut craquer tout de suite.

Bouygues Telecom est le premier à dégainer une date précise sur le lancement de la 5G. Dans un communiqué de presse publié le 19 novembre présentant les résultats du groupe pour les neuf premiers mois de l’année, il est annoncé que l’opérateur «  ouvrira commercialement son réseau 5G le 1er décembre 2020 ». Les autres opérateurs n’ont pas encore annoncé quand précisément ils se lanceront à leur tour.

Pour l’immense majorité des clients de l’opérateur, cette date ne va toutefois rien changer. Le réseau qu’allumera Bouygues le 1er décembre sera à un stade embryonnaire. Le groupe entend se lancer d’abord dans les grandes villes françaises, mais ses priorités ne sont pas encore connues. Les communes dont les maires sont farouchement hostiles à la 5G, comme Lille, devraient être évitées au début.

Divers facteurs à prendre en compte

L’accès à la 5G dès le 1er décembre dépendra de plusieurs facteurs : d’abord, il faudra être client de Bouygues Telecom. Il faudra ensuite se trouver dans l’une des premières zones où les antennes relais 5G seront opérationnelles. Il faudra en outre disposer d’un smartphone 5G compatible et avoir souscrit un forfait 5G. D’ores et déjà, l’opérateur vend des forfaits « compatibles 5G » depuis cet été, mais aussi des mobiles adaptés.

On le comprend facilement : la condition la plus difficile à remplir sera de vivre dans la bonne zone. La bonne nouvelle, c’est que le réseau 5G de Bouygues Telecom a vocation à s’étendre dans les semaines et les mois à venir — même si la couverture complète du territoire prendra une dizaine d’années. Cependant, il est prévu que l’accès à la 5G concerne deux tiers de la population dès 2025.

5G
Bouygues Telecom se lancera le 1er décembre. // Source : Claire Braikeh pour Frandroid

Avec la 5G, les mobinautes auront surtout accès à un débit bien plus élevé et à une latence beaucoup plus faible. C’est toutefois dans le secteur industriel que les effets seront les plus nets, car la 4G+ permet déjà de couvrir largement les besoins courants de connectivité à partir d’un smartphone — notamment lire de la vidéo ou jouer à des jeux vidéo mobiles en ligne.

Du côté de Bouygues Telecom, l’arrivée de la 5G va permettre de faire basculer le trafic mobile sur de nouvelles fréquences, ce qui permettra de décongestionner le trafic qui passe par les fréquences 4G. Ce problème se rencontre essentiellement dans les grandes agglomérations. C’est d’ailleurs aussi pour cela que la 5G cible ces zones — outre le fait que c’est là que se trouvent les plus gros viviers de clients.

Attendre la réaction de la concurrence

Il peut-être judicieux d’attendre encore quelques jours, voire quelques semaines, avant de se lancer dans la 5G de Bouygues Telecom.

D’abord, parce qu’il faut connaître les villes qui sont éligibles. Si vous habitez Lyon et que la 5G de Bouygues démarre à Toulouse, cela n’a aucun intérêt. De plus, il peut aussi être pertinent d’attendre de voir ce que va faire la concurrence, afin soit de changer d’opérateur (si un rival vous propose de la 5G là où vous êtes mais pas votre opérateur, cela peut justifier de le quitter) soit si une guerre des prix a lieu.

Enfin, un autre argument peut être formulé en faveur de la patience : la faible zone couverte en 5G. L’ultra haut débit mobile ne va peut-être pas arroser complètement votre ville ou les lieux que vous fréquentez le plus. La carte de couverture pourrait ressembler à une tranche d’emmental, avec des trous disséminés partout. La bonne nouvelle, c’est que vous ne serez pas sans réseau. Si la 5G n’est pas là, la 4G prendra la suite.

C'est sûr : vous payez votre forfait 4G trop cher

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo