À quelques jours de l'ouverture du CES 2020, le plus grand salon tech au monde, Samsung vient annonce les Galaxy Note 10 Lite et le Galaxy S10 Lite. Celui qui nous intéresse plus particulièrement est le Note 10 Lite car il sera disponible sur le marché français.

Plusieurs mois après l’annonce des Galaxy Note 10 et Note 10 Plus et quelques semaines avant l’annonce du Galaxy S11/S20, Samsung lance deux smartphones : les Galaxy Note 10 Lite et S10 Lite. Le constructeur coréen introduit donc une nouvelle date dans son classique agenda annuel avec des versions Lite de ses flagships de l’an dernier. Mais où se positionnent-ils dans la gamme ?

Galaxy Note 10 Lite : quelles différences avec le Note 10 ?

Le Galaxy Note 10 Lite est censé être une version allégée du Note 10, avec des caractéristiques moins premium et un prix plus bas. Premier constat : visuellement, les deux appareils sont différents. Le Galaxy Note 10 Lite intègre un écran Super AMOLED capable d’afficher du HDR, mais l’écran est parfaitement plat (pas de bordures arrondies) et sa définition est moins importante (Full HD+ contre QHD+). Il intègre néanmoins un capteur d’empreintes digitales optique sous l’écran.

L’autre concession est faite en termes de puissance : le Note 10 Lite embarque le SoC Samsung Exynos 9810 (avec 6 Go de mémoire RAM). C‘est le composant que l’on retrouvait sur le Samsung Galaxy S9 (2018). Ce Note 10 Lite sera donc moins puissant que les Galaxy Note 10 traditionnels.

Samsung Galaxy Note 10 Lite // Source : Samsung

On remarque des différences également du côté de la batterie : le Note 10 Lite semble être bien équipé avec une capacité de 4 500 mAh. La charge rapide (25 W) suggère une bonne autonomie, mais il perd la charge sans fil. Nous avons également noté l’absence de Wi-Fi 6, pourtant présent sur les Galaxy S10 et Note 10.

Du côté de la photo, le Note 10 Lite a une configuration entièrement différente : une caméra ultra grand-angle de 12 mégapixels (f/2.2), une caméra grand-angle classique de 12 mégapixels (f/1,7) avec la mise au point à double pixel et la stabilisation OIS et enfin un téléobjectif de 12 mégapixels (f/2,4) également avec stabilisation OIS.

Ce Note 10 Lite fait honneur à la gamme Note, car il est équipé d’un stylet S-Pen (qui fonctionne en BLE pour le télécommander à distance). Les amoureux des câbles seront contents d’apprendre qu’il intègre un port jack 3,5 mm en plus de l’USB Type-C, ainsi qu’un slot microSD pour étendre le stockage. Enfin, du côté du logiciel, pas de changement à noter : on retrouve bien Android 10 avec l’interface Samsung One UI 2.0.

Ce Galaxy Note 10 Lite est vendu exclusivement en version 4G et Samsung n’a pas prévu de version 5G (qui aurait nécessité un modem dédié étant donné qu’il utilise un vieux SoC). Il sera disponible mi-janvier en coloris noir, argent et rouge. Le prix n’a pas encore été indiqué.

Galaxy S10 Lite : il ne sera pas commercialisé en France

Un Galaxy S10 Lite a également été annoncé, assez similaire au Galaxy Note 10 Lite. Il n’a pas de stylet S-Pen, mais est équipé d’un SoC Qualcomm Snapdragon 855, plus puissant que l’Exynos 8895 de Samsung étant donné qu’il s’agit d’un composant qui équipe les smartphones Android haut de gamme de 2019 (dont les Galaxy S10).

Samsung Galaxy S10 Lite // Source : Samsung

Le système de caméras à l’arrière offre tous les deux des configurations à triple objectif, mais ils sont également complètement différents sur les deux smartphones. Le S10 Lite propose un objectif macro de 5 mégapixels (f/2,4), du grand-angle de 48 mégapixels (f/2) avec une stabilisation améliorée  « Super Steady OIS », une fonctionnalité que le Note 10 Lite n’offre pas, et une caméra ultra grand-angle (123 degrés) de 12 mégapixels (f/2.2).

Il ne sera pas commercialisé en France comme tous les smartphones Android de Samsung équipés d’une puce Qualcomm haut de gamme. Les Galaxy S10 et Note 10 étaient tous équipés d’un SoC Samsung Exynos en Europe.

Pourquoi un Note 10 Lite et un S10 Lite quelques semaines avant l’annonce des nouveaux S11/S20 ?

Il est surprenant de voir Samsung annoncer deux produits quelques semaines avant la traditionnelle conférence de février où sont annoncés les flagships de l’année, où nous attendons le Galaxy S11 (ou Galaxy S20).

Après avoir commercialisé plus de 20 appareils en 2019, un record, Samsung continue d’inonder le marché de nouvelles références. Avec l’arrivée de la 5G dans le monde entier, ce phénomène semble s’accélérer : nous aurons donc d’un côté des modèles 4G et de l’autre des modèles 5G.

Cette stratégie complique la lecture des gammes du constructeur coréen, mais permet de perturber les concurrents qui ont adopté cette stratégie de multiplication, y compris Huawei, Xiaomi, Oppo. Bref, Samsung démontre qu’il sait reproduire les techniques de commercialisation des concurrents chinois, réputés plus capables d’inonder les marchés grâce à leur maîtrise des usines. La clef pour garder une position de leader en 2020 ?  Peut-être.

Partager sur les réseaux sociaux