En installant l'application Navigo Lab sur certains smartphones Samsung Galaxy, il est désormais possible d'utiliser son portable à la place de tickets ou d'un pass Navigo.

Mise à jour du 16 avril : Contacté par nos soins, Samsung a confirmé la liste des modèles Galaxy compatibles avec la nouvelle fonctionnalité. La firme indique également que «  l’application Navigo Lab est encore en phase d’expérimentation et le nombre de téléchargements est pour l’instant limité. » Le service sera par la suite disponible sur les applications Vianavigo, RATP, SNCF et Transdev.

Un smartphone pour remplacer le pass Navigo ? C’est désormais une réalité. Depuis la mise à jour de l’application Navigo Lab le 8 avril, certains Samsung Galaxy peuvent devenir des titres de transport. En partenariat avec Île-de-France Mobilité et Wizway Solutions, le constructeur sud-coréen fait donc avancer d’un grand pas le projet de dématérialisation des tickets de métro lancé en septembre 2018.

Une utilisation réservée à certains smartphones

La nouvelle fonctionnalité est toujours expérimentale et ne fonctionne pas avec tous les appareils de la marque. Ceux-ci doivent d’abord supporter la CCP (Communication en Champ Proche), une technologie notamment utilisée pour certains paiements sans contact. Même en prenant en charge cette communication sans fil, il n’est pas certain que le portable fasse partie des machines éligibles pour ce service.

Contacté par nos soins, Samsung a donné des précisions concernant la liste des smartphones Galaxy compatibles, en nous précisant qu’elle est «  susceptible d’évoluer avec les nouvelles sorties de smartphones.  »  :

  • Samsung Galaxy S10e
  • Samsung Galaxy S10
  • Samsung Galaxy S10+
  • Samsung Galaxy S9
  • Samsung Galaxy S9+
  • Samsung Galaxy Note 9
  • Samsung Galaxy A8 (2018)
  • Samsung Galaxy S8
  • Samsung Galaxy S8+
  • Samsung Galaxy Note 8
  • Samsung Galaxy S7
  • Samsung Galaxy S7 Edge
  • Samsung Galaxy A5 (2017)

La firme a également indiqué que l’application est accessible aux « smartphones Android dotés d’une puce NFC Orange ou Sosh, hors One Plus, Google Pixel 1,2,3 et Nokia 8. »

Si le smartphone ne peut pas servir de pass Navigo, l’application Navigo Lab avertit l’utilisateur. Il n’y a donc aucun risque d’acheter des tickets (disponibles à l’unité et en carnets) ou un forfait Navigo pour rien. Une fois les titres achetés, l’appareil peut être utilisé comme un pass même si l’écran est éteint et si l’application n’est pas lancée. On notera par contre qu’il n’est pas (encore ?) possible de lier un compte Navigo déjà existant à l’application. On espère que cela sera possible à l’avenir, afin d’éviter de payer plusieurs abonnements.

L’application Navigo Lab // Source : Navigo Lab

Une solution écologique

La dématérialisation de tickets de métro a plusieurs avantages. Elle permet de gagner du temps (fini les queues interminables pour acheter des tickets) et peut devenir une solution de secours en cas d’oubli de pass Navigo par exemple.

Sur le long terme, l’utilisation des smartphones à la place de tickets papiers pourrait surtout avoir un impact écologique. Selon France Mobilités, que nous avions contacté en septembre dernier, « 500 millions de tickets finissent par terre chaque année. » Un chiffre qui pourrait être réduit grâce au nouveau système s’il se démocratise. Il ne suffira pas de quelques smartphones Samsung pour réduire considérablement l’utilisation de tickets classiques, mais c’est un bon début.

Partager sur les réseaux sociaux