En janvier 2018, sept véhicules autonomes ont été immatriculés par Apple en Californie. Ces SUV Lexus flambant neufs s'ajoutent à la flotte déjà existante de l'entreprise, qui teste désormais un total de 27 voitures dans l'état américain.

En 2017, Tim Cook a fini par admettre qu’Apple travaillait bien sur une technologie de voiture autonome. Le projet « Apple Car », source de nombreux fantasmes, a commencé à devenir concret en avril dernier, avec les tout premiers tests lancés dans les rues de Californie.

Il semblerait que la marque à la pomme caractéristique ait décidé de renforcer sa flotte de véhicules sur place. En avril, l’entreprise avait immatriculé trois SUV Lexus RX450H auprès du Department of Motor Vehicles — l’organisme américain chargé de l’enregistrement des véhicules et des permis de conduire.

Sept nouveaux véhicules en janvier

Depuis cette date, Apple a acquis 24 immatriculations supplémentaires : deux en juillet, sept en octobre, deux en novembre puis six en décembre. En ce mois de janvier 2018, la firme continue sur cette dynamique avec l’arrivée de sept nouvelles voitures.

apple lexus suv

Également connu sous le nom de projet Titan, le travail d’Apple sur la conduite autonome ne peut pas encore prétendre rattraper la concurrence. L’entreprise fait partie des « challengers » de cette industrie, selon les observations de Navigant Research, qui place Apple loin derrière certains leaders du secteur comme Waymo ou Ford.

Malgré tout, le nombre de voitures autonomes lancées sur les routes californiennes par Apple augmente progressivement. En octobre dernier, les véhicules avaient été repérés à plusieurs reprises, donnant l’occasion d’apercevoir leurs capteurs Lidar, leurs multiples radars et des caméras emballées dans du plastique blanc — évidemment.

Partager sur les réseaux sociaux