LG, Samsung, Sharp… Les téléviseurs transparents sont partout au CES 2024. La technologie semble enfin prête à être commercialisée, mais l’intérêt du grand-public reste à prouver.

Au CES 2024, les premières tendances commencent à se dessiner. L’intelligence artificielle et l’informatique spatiale sont bien évidemment au rendez-vous, mais dans des proportions plus faibles que ce que l’on pouvait anticiper.

Après avoir passé une journée à explorer les (très nombreux) stands du Las Vegas Convention Center, Numerama est arrivé à une première conclusion : les écrans transparents sont la grande tendance du salon. Certains misent sur des téléviseurs futuristes, d’autres à des applications pour les vitrines des commerces, alors que d’autres acteurs imaginent un usage holographique… Quoiqu’on en pense, 2024 semble être une année charnière pour cette technologie.

Les écrans transparents de LG sont les plus convaincants

Comme à l’accoutumée, ce sont deux acteurs coréens qui mènent la danse : LG et Samsung. Connus pour leurs produits, mais aussi pour leurs savoir-faire industriels (leurs divisions « Display » fabriquent les meilleurs écrans de la planète), ils ont tous deux décidé de prendre le virage du transparent. Il y a néanmoins une différence de taille entre ces deux groupes : LG fabrique des dalles OLED transparentes (ce n’est pas étonnant, l’OLED est sa technologie emblématique), Samsung voit plus loin avec du Micro-LED, qui est encore très cher et très expérimental.

Pour la première fois, LG Display commercialise différentes tailles d'écrans transparents. Le fournisseur teste l'intérêt de ses partenaires. // Source : Numerama
Pour la première fois, LG Display commercialise différentes tailles d’écrans transparents. Le fournisseur teste l’intérêt de ses partenaires. // Source : Numerama

Ce choix a une conséquence : LG est le seul à promettre une commercialisation de ses écrans « Signature OLED T » dès l’année 2024. Le constructeur proposera des téléviseurs de 30, 55 et 77 pouces avec une transparence annoncée à 45 %, ce qui permet de voir à travers et de créer des contenus d’un nouveau genre, comme des feux de cheminée qui semblent flotter dans du verre. Pour les contenus classiques, les téléviseurs OLED T peuvent aussi faire apparaître un arrière-plan déroulant, afin de ne pas trop dégrader la qualité. LG Display reconnaît néanmoins que la transparence a un effet sur la luminosité.

Sur son stand, LG expose un mur d'écrans transparents. Une sorte de store déroulant permet de cacher la transparence. // Source : Numerama
Sur son stand, LG expose un mur d’écrans transparents. Une sorte de store déroulant permet de cacher la transparence. // Source : Numerama

Chez Samsung, le Micro LED permet d’amplifier l’effet de transparence, même si ces produits sont pour l’instant conceptuels. Le géant coréen croit plus que jamais au transparent, sans pour autant être prêt à le déployer. Son retard dans l’OLED l’empêche certainement de s’aligner sur LG pour l’instant, alors Samsung espère que le Micro LED lui permettra de prendre l’ascendant sur son rival historique dans les prochaines années.

Si toutes ces démonstrations sont impressionnantes, nous ne pouvons nous empêcher de nous poser la question suivante : y a-t-il vraiment un intérêt à posséder un téléviseur transparent, autrement que pour le style ? Le succès des téléviseurs The Frame a prouvé que les consommateurs sont à la recherche de produits qui ne ressemblent pas à de gros rectangles noirs. Pour autant, les défauts du transparent ne vont-ils pas faire fuir le grand-public ? Pourquoi se détourner de l’OLED ou du Mini-LED opaques maintenant qu’ils sont super lumineux ?

Le Micro LED de Samsung offre une transparence supérieure à celle de LG. Mais à quel prix ?
Le Micro LED de Samsung offre une transparence supérieure à celle de LG. Mais à quel prix ? // Source : Numerama

Le transparent pourrait envahir les magasins, les hôtels et les villes

Pourquoi investir autant sur le transparent si ces écrans ne deviennent pas la norme ? Interrogés par Numerama, des responsables de LG Display expliquent que cette technologie intéresse beaucoup les commerçants.

Premier exemple : les vitrines. Aujourd’hui, on voit souvent des produits derrière une vitre, avec une carte au mur en arrière-plan. Demain, la carte pourrait être affichée dans la vitrine. Les commerçants pourraient aussi afficher des publicités ou donner des informations sur les produits, comme le nombre de calories, en fonction de l’endroit regardé par le client.

Imaginez un Starbucks où la vitrine est un écran. C'est possible avec les écrans de LG Display.
Imaginez un Starbucks où la vitrine est un écran. C’est possible avec les écrans de LG Display.

Autre exemple : les grands magasins. Dans son showroom, LG Display imagine une sorte de Galeries Lafayette où tous les produits seraient protégés par des écrans transparents. Certaines vitrines pourraient même être tactiles pour afficher des informations. Des hôtels seraient aussi intéressés par ces vitres futuristes, pour équiper toutes leurs chambres d’un écran pour le room service.

Toucher un écran transparent, ce n'est plus de la science fiction. La qualité d'affichage est étrangement bonne. // Source : Numerama
Toucher un écran transparent, ce n’est plus de la science fiction. La qualité d’affichage est étrangement bonne. // Source : Numerama

Bref, dès 2024, les écrans transparents pourraient commencer à envahir certaines villes. Reste à savoir si cette technologie intéressera les consommateurs, alors que la bataille entre l’OLED et le Micro LED risque de ralentir son adoption, au moins à court terme. L’enjeu pour les fournisseurs est de fabriquer des écrans transparents aussi bons que les écrans normaux, ce qui n’est pas gagné.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !