En 2009, après une brève apparition sous l’appellation « MacBook », l’ordinateur portable 13 pouces d’Apple est devenu le « MacBook Pro ». Un appareil devenu le best-seller d’Apple pendant une décennie, avant que la marque ne l’abandonne le 31 octobre 2023.

13,3 pouces. Depuis une quinzaine d’années, cette diagonale d’écran règne sur l’univers du Mac. Le MacBook, le MacBook Air et bien évidemment le MacBook Pro : tous l’ont connu. Le « MacBook Pro 13″ » a même longtemps été l’ordinateur portable le plus populaire du marché, grâce à ses caractéristiques souvent supérieures à celles du MacBook Air (lecteur DVD, écran Retina, plus de ports, etc.)

Le 31 octobre 2023, en renouvelant ses MacBook Pro avec les puces M3, Apple a presque dit adieu aux 13,3 pouces (ils existent encore avec le MacBook Air M1, qui sera un jour abandonné). Les MacBook sont désormais déclinés en quatre tailles : 13,6 pouces (Air), 14,2 pouces (Pro), 15,3 pouces (Air) et 16,2 pouces (Pro).

La naissance du MacBook Pro de 13,3 pouces

Avant le MacBook Pro, il y avait le PowerBook. Un ordinateur puissant dédié aux professionnels, avec des écrans de 12, 15 ou 17 pouces. C’est en 2006, lorsqu’Apple est passé aux processeurs Intel, que l’appellation MacBook est apparue. C’est ainsi qu’est né le premier MacBook Pro, avec un écran de 15,4 pouces (et le MacBook ensuite, qui a remplacé l’iBook).

Le PowerBook G4 de 2005 est le dernier avant l'apparition des MacBook.
Le PowerBook G4 de 2005 est le dernier avant l’apparition des MacBook. // Source : Apple

Entre 2006 et 2008, Apple a mis à jour plusieurs fois son MacBook Pro. Il y a eu des modèles de 15,3 pouces et des modèles de 17 pouces, dans la lignée des PowerBook. Les personnes qui souhaitaient un plus petit ordinateur devaient se tourner vers le MacBook blanc de 13,3 pouces.

Pendant longtemps, le seul « petit » MacBook était le MacBook.
Pendant longtemps, le seul « petit » MacBook était le MacBook. // Source : Apple

En 2008, Apple a annoncé un changement de design pour ses MacBook. La génération « unibody » a adopté un châssis métallique gris en une seule pièce, avec des écrans aux bordures noires (Steve Jobs était très fier de ce nouveau design). Tous les Mac y sont passés, mais les 13,3 pouces sont restés réservés au MacBook normal, désormais en noir et gris.

En 2009, Apple a changé d’avis. La marque a fait revenir le plastique blanc sur les MacBook. En conséquence, le MacBook aluminium de 13,3 pouces a changé de nom (et des fonctionnalités, comme du FireWire et un slot SD). Il est devenu le MacBook Pro de 13,3 pouces. C’est ainsi qu’est né un des ordinateurs les plus populaires de l’histoire.

Le premier MacBook Pro de 13,3 pouces était très épais. Il rejoignait dans la gamme les modèles 15 et 17 pouces.
Le premier MacBook Pro de 13,3 pouces était très épais. Il rejoignait dans la gamme les modèles 15 et 17 pouces. // Source : Apple

Retina et Touch Bar : deux évolutions majeures en 14 ans

Pendant 14 ans, le MacBook Pro de 13 pouces a régné sur le secteur des ordinateurs portables. Contrairement à ce que son nom laisse penser, il n’a jamais été une machine dédiée seulement aux professionnels. La configuration la moins chère s’adressait souvent aux personnes en quête d’un joli design et de fonctionnalités indisponibles sur le MacBook Air, lancé en 2008. Il a aussi inspiré le monde du PC, qui s’est souvent inspiré de son look iconique.

Dans son histoire, le MacBook Pro de 13,3 pouces, qui a provoqué la mort du MacBook en 2011, a connu deux évolutions majeures :

  • En 2012, quelques mois après le MacBook Pro de 15,3 pouces, le Pro 13″ est passé à l’écran Retina, avec des pixels invisibles (comme l’iPhone 4). Il en a profité pour faire une cure d’amincissement, en abandonnant le lecteur DVD. En contrepartie, il a gagné un port HDMI. Une évolution somptueuse, qui en a fait le meilleur ordinateur portable pendant plusieurs années (sans blague, il n’y avait rien à lui reprocher).
Le MacBook Pro Retina était très apprécié, grâce à ses nombreux ports et son écran somptueux.
Le MacBook Pro Retina était très apprécié, grâce à ses nombreux ports et son écran somptueux. // Source : Apple
  • En 2016, Apple a été moins visionnaire. Son nouveau MacBook Pro a abandonné tous les ports au profit de l’USB-C (quatre ports sur le modèle le plus cher, deux sur l’entrée de gamme). Une évolution vivement critiquée, qui a aussi vu l’apparition de la Touch Bar. Quelques années plus tard, Apple a dû s’excuser auprès des professionnels.
Le MacBook Pro avec Touch Bar. La dernière évolution du format 13,3 pouces.
Le MacBook Pro avec Touch Bar. La dernière évolution du format 13,3 pouces. // Source : Apple

Jusqu’en 2022, le MacBook Pro de 13,3 pouces a connu plusieurs évolutions mineures, sans évolution de design. La plus marquante date de 2020, avec l’apparition de la puce M1, qui a amélioré les performances et l’autonomie sans toucher au look du produit. Le modèle M2, lancé en 2022, a été éclipsé par le MacBook Air, beaucoup plus séduisant.

Le MacBook Pro, c’est désormais 14,2 pouces

Depuis 2021, Apple propose des MacBook Pro avec un design repensé. Écran bord à bord de 14,2 ou 16,2 pouces (avec encoche), dalle mini-LED, retour des ports (SD, HDMI, MagSafe…). Des produits pensés pour les vrais pros, avec le maintien du MacBook Pro de 13,3 pouces au catalogue.

Le 30 octobre 2023, Apple a annoncé le lancement d’un MacBook Pro M3 avec le design du modèle 14,2 pouces. C’est la fin du MacBook Pro de 13,3 pouces, retiré de la vente après 14 années de loyaux services.

MacBook Pro M3 noir sidéral // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Les nouveaux MacBook Pro M3, en version 14,2 pouces. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Comme des millions de personnes, vous avez peut-être possédé un MacBook Pro de 13,3 pouces une fois dans votre vie. Une machine d’anthologie qui n’a plus sa place à l’heure des écrans bord à bord qui permettent au MacBook Air de dépasser les 13,6 pouces.

Adieu MBP 13″, on ne t’oubliera pas.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !