Lancé en 1995 avec Windows 95, WordPad est un logiciel de traitement de texte très basique, à destination des personnes qui cherchent à éditer de petits documents. Une prochaine mise à jour de Windows va y mettre fin.

« WordPad n’est plus mis à jour et sera supprimé dans une prochaine version de Windows. » Sur son site dédié à ses applications abandonnées (oui, ce site existe), Microsoft a annoncé le 1er septembre 2023 qu’il se préparait à mettre fin à WordPad, sa version allégée de Microsoft Word lancée en 1995. La dernière mise à jour du logiciel datait de 2018, ce qui ne laissait que très peu de doutes sur son avenir.

WordPad, un mini-Word

Inclus dans Windows, WordPad a longtemps été la solution de facilité pour les personnes en quête d’un logiciel de traitement de texte rapide. On pouvait l’utiliser pour prendre des notes, rédiger un devoir ou modifier un fichier reçu par mail. Bien sûr, pour ne pas faire de l’ombre à son logiciel payant Word, Microsoft l’a longtemps bridé. Son but était de rendre WordPad pratique et cool, mais pas trop.

L'interface de WordPad ressemble à celle de Word.
L’interface de WordPad ressemble à celle de Word. // Source : Numerama

Le problème de WordPad est que Microsoft, comme souvent dans son histoire, a sans doute manqué de clairvoyance quant à son vrai rôle. Word, Notepad, OneNote… Plusieurs logiciels se sont concurrencés, au point de rendre l’utilité de WordPad plus mystérieuse. Puisque le logiciel ne recevait plus de mises à jour, alors il est rapidement devenu obsolète.

Que faire si vous utilisez encore WordPad ? Sur son site, Microsoft « recommande Microsoft Word pour les documents en texte enrichi tels que .doc et .rtf et Windows Notepad pour les documents en texte brut tels que .txt. ». Son objectif semble d’imposer la vente de son abonnement Microsoft 365, pour accéder à Word.

Une disparition dans Windows 11… ou Windows 12 ?

Autre interrogation : quand est-ce que WordPad sera abandonné ? Techniquement, Microsoft pourrait juste le supprimer d’une future mise à jour de Windows 11. Il est aussi possible que Microsoft voit plus grand puisque, selon plusieurs rumeurs, Windows 12 est en préparation. La suppression d’anciens logiciels natifs est plutôt un événement qui arrive dans les nouvelles versions majeures, ce qui donne envie de croire à la rumeur d’un nouveau Windows imminent.

Enfin, dernier point, rappelons que Microsoft a déjà tenté de tuer quelques logiciels emblématiques, comme Paint en 2017, en vain. Les pétitions des fans avaient contraint le géant du web à revoir sa copie, en mettant à jour Paint. WordPad aura-t-il autant de défenseurs ? C’est peu probable, mais on ne sait jamais.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !