Annoncée par communiqué de presse, la cousine portable de la PS5, autrefois connue sous le nom de « Project Q » est un simple écran de 8 pouces au milieu d’une manette, sans possibilité de jouer hors ligne. Elle utilise la technologie Remote Play pour contrôler une PS5 à la maison ou à distance.

Mise à jour 24 août :

Contrairement à ce qu’indiquait une première version de cet article, dont le titre était « PlayStation Portal : la PS5 portable coûte 220 euros et ne sert à rien », le PlayStation Portal est bien capable de se connecter à une PS5 à distance, c’est-à-dire sur un autre réseau Wi-Fi que celui de la maison. Son utilité est donc plus grande que prévue, même si la console ne supporte toujours pas le cloud gaming ou le jeu hors ligne.

Article original, publié le 23 août, avec des modifications pour tenir compte du jeu à distance :

Ne l’appelez plus Project Q, mais PlayStation Portal. Annoncée en mai 2023 par Sony, la jumelle portable de la PlayStation 5 a enfin un nom, des caractéristiques et un prix. Le PlayStation Portal est une manette DualSense avec un écran, dédiée au jeu à la maison quand quelqu’un regarde la télé. La plupart des autres usages que l’on aurait pu espérer ne sont pas au rendez-vous, malgré son prix plutôt élevé de 220 euros.

Une occasion ratée

« Le PlayStation Portal est l’appareil idéal pour les joueurs qui doivent partager la télévision de leur salon ou qui souhaitent simplement jouer à des jeux PS5 dans une autre pièce de la maison ». Avec cette phrase, Sony résume la seule utilité de son PlayStation Portal. La console portable, qui se connecte en Wi-Fi à votre PS5, se contente de streamer l’affichage de la console en temps réel, pour que vous puissiez y jouer dans votre chambre ou aux toilettes. Son seul avantage est d’intégrer une manette DualSense et un grand écran de 8 pouces (LCD, Full HD, 60 fps), pour vous faire gagner du temps.

Tous les autres usages que l’on aurait pu imaginer, comme le cloud gaming grâce au PlayStation Plus, le streaming de films et de séries ou le multi-écrans, pour afficher la carte d’un jeu sur la manette quand on joue sur télé, sont absents. Sony permet tout de même de jouer à distance grâce à Remote Play, comme sur les smartphones, tablettes et ordinateurs équipés de l’application. C’est une bonne nouvelle, puisque sa communication initiale en la matière n’était pas claire.

Le PlayStation Portal // Source : Sony
Le PlayStation Portal n’est qu’un Remote Play intégré à un écran, avec un bridage local. // Source : Sony

D’après IGN, qui a pu tester la console, le PlayStation Portal n’a pas de Bluetooth. Autrement dit, oubliez la connexion d’une deuxième manette ou d’un casque sans fil.

Une mise à jour peut-elle sauver le PlayStation Portal ?

Y a-t-il un système d’exploitation propriétaire sur le PlayStation Portal (les rumeurs parlent d’Android en version open source) ? Nous n’en savons rien, Sony ne montre que des images de la console en train d’afficher l’écran de la PS5. Il sera sans doute possible de bidouiller la console, mais son bridage semble très grand.

Le PlayStation Portal est-il destiné au flop ? À 220 euros, il coûte le prix de trois manettes DualSense, sans possibilité de jouer de partout comme avec une Switch. Connecter une manette DualSense à son smartphone Android revient au même, ce qui pourrait diminuer l’intérêt du produit. Dans le futur, Sony a toujours la possibilité de proposer des mises à jour du PlayStation Portal. Peut-être que de futures versions du produit lui permettront de découvrir le cloud gaming, et donc d’être plus polyvalent. Sa date de sortie est inconnue, Sony parle de la fin d’année 2023. D’ici là, on ne peut qu’espérer que l’entreprise nous réserve des surprises .

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !