Depuis qu’Elon Musk est devenu le patron de Twitter, le réseau social favoriserait arbitrairement une trentaine de comptes, pour surveiller leur puissance et pouvoir leur donner plus de visibilité par moments. On y trouve de nombreuses personnalités politiques et médiatiques, principalement masculines. Parmi elles, il y a bien sûr Elon Musk, lui-même.

Qu’elle semble lointaine, l’époque où Elon Musk promettait un réseau social sur lequel tout le monde serait « traité à égalité ». À chaque nouvelle mise à jour de Twitter, le milliardaire montre qu’il n’a jamais eu la moindre idée de comment gérer de manière juste et équilibrée une plateforme à plus de 300 millions d’utilisateurs.

Il est établi que le patron de Tesla estime que tous les internautes sont égaux, sauf ceux qui lui donnent 8 dollars par mois. Les abonnés à Twitter Blue, la souscription payante qui permet notamment d’obtenir un petit macaron bleu de vérification, sont de plus en plus favorisés par la plateforme : leurs gazouillis sont mis en avant par rapport à d’autres, et ils seront bientôt les seuls à pouvoir répondre aux sondages et apparaitre dans le fil d’actualité « For You ». Qu’importe que la moitié de ces comptes ne soit suivie par moins de 1 000 abonnés.

Il existe cependant une autre catégorie d’internautes favorisés par le Twitter d’Elon Musk, une frange beaucoup plus restreinte des utilisateurs : 35 comptes que le réseau social aurait sélectionnés à la main et favoriserait arbitrairement, sans le dire publiquement. C’est la découverte du site d’information Platformer, qui l’a diffusée le 28 mars 2023 après avoir eu accès à des documents internes confidentiels.

Qui fait partie de la liste des 35 « V.I.P. » de Twitter ?

Cette liste de « V.I.P. » contient évidemment le nom d’Elon Musk (ce n’était pas difficile à comprendre, au vu de l’omniprésence de ses tweets dans les fils d’actualité), mais également ceux de :

  • Joe Biden, le président des États-Unis,
  • Alexandria Ocasio-Cortez, l’élue démocrate très suivie (qui s’était plainte à plusieurs reprises d’être invisibilisée par Twitter),
  • LeBron James, star de NBA,
  • Ben Shapiro, commentateur conservateur,
  • Catturd2 (qui signifie littéralement « merde de chat »), un compte anonyme proche de l’ultra-droite,
  • Marc Andreessen, un investisseur de Twitter,
  • Le compte communautaire de Tesla (l’entreprise d’Elon Musk),
  • Dril, un compte comique anonyme très suivi,
  • Le comédien Jaboukie Young-White,
  • MrBeast, la star de YouTube,
  • Matt Yglesias, un journaliste américain spécialisé dans la tech,
  • Glenn Greenwald, journaliste américain qui a contribué à diffuser le scandale des écoutes de la NSA révélé par Edward Snowden
  • Noah Smith, journaliste américain spécialisé dans l’économie,
  • Adrian Wojnarowski, chroniqueur sportif américain
Elon Musk // Source : Wikimédias
Elon Musk // Source : Wikimédias

Les tweets de ces utilisateurs étaient plus mis en avant dans la page « For You »

La liste n’est pas publiée en intégralité, car cela risquerait de mettre en danger la source du média américain. En effet, la « liste des 35 » pouvait varier d’un moment à l’autre, et seuls quelques employés étaient au courant des noms qui y figuraient. Si les 35 comptes étaient tous mis au jour, les dirigeants de Twitter risqueraient de pouvoir identifier la source du média.

D’après Plateformer, repris par ArsTechnica, la liste des 35 aurait été mise en place après qu’Elon Musk s’était indigné qu’un tweet du président Joe Biden ait plus de succès que le sien. À quoi est-elle censée servir ? À surveiller l’engagement généré par les gazouillis de comptes très célèbres et très suivis. « Si les ingénieurs remarquaient que certains tweets étaient en ‘chute’, ils pouvaient modifier le code pour s’assurer que les tweets de ces comptes étaient toujours affichés », ont expliqué des sources à Platformer.

Résultat : les tweets de cette trentaine d’utilisateurs étaient régulièrement mis davantage en avant que d’autres dans la page « For You » de Twitter — qui, pendant un moment, a été celle par défaut.

Pour l’instant, Elon Musk n’a pas commenté cette information.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !