Elon Musk a annoncé être à la recherche d’un nouveau CEO pour Twitter, même s’il compte continuer de superviser plusieurs tâches importantes. La personne qui lui succédera, dont les pouvoirs risquent d’être limités, devra être compatible avec le milliardaire.

D’ici quelques semaines, Elon Musk ne devrait plus être le CEO de Twitter. Après avoir fait spéculer les médias sur son départ avec un sondage qu’il considère désormais illégitime, le milliardaire a annoncé être la recherche d’un successeur « suffisamment idiot pour occuper ce poste ». Il compte néanmoins conserver la charge du logiciel et des serveurs, ce qui veut dire qu’il ne se retirera pas complètement de Twitter.

Qui pour remplacer Elon Musk ? Puisqu’il ne compte pas complètement partir, et qu’il pilotera probablement les grandes décisions dans l’ombre, la personne choisie devra être prête à se ranger derrière le propriétaire de Twitter sans contestation, quitte à se faire contredire publiquement. On peut aussi imaginer que cette personne devra être conservatrice, en phase avec sa vision de la liberté d’expression et tout aussi radicale que lui, sur certains sujets. En se fondant sur cette description, voici quelques candidats potentiels parmi les proches d’Elon Musk.

Jason Calacanis, l’homme qui adore Elon Musk

Jason Calacanis // Source : Flickr/CC/Joi Ito
Jason Calacanis // Source : Flickr/CC/Joi Ito

Jason Calacanis n’est que très peu connu du grand public, mais il fait partie des favoris pour prendre la tête de Twitter. Cet investisseur, qui est un très proche d’Elon Musk, a longtemps tenté de convaincre le milliardaire de racheter le réseau social. Ses SMS privés avec Elon Musk, dans lesquels il passe son temps à flatter son ami, contiennent d’ailleurs un message amusant : « Être CEO de Twitter est mon rêve ». Dès avril 2022, Jason Calacanis faisait part de son intérêt pour le rôle.

Serait-il un bon CEO pour Twitter ? Depuis l’arrivée d’Elon Musk fin octobre, Jason Calacanis s’est transformé en un porte-parole du milliardaire. Il passe ses journées à commenter les actions d’Elon Musk, critique les détracteurs de son patron et semble se prendre pour son bras droit. Son profil est idéal si Elon Musk veut continuer de piloter Twitter dans l’ombre, puisque Calacanis obéira à toutes ses requêtes. Mais Elon Musk veut-il d’une personne incapable de le critiquer ?

David Sacks, un fidèle parmi les fidèles

David Sacks // Source : flickr/CC/TechCrunch
David Sacks // Source : flickr/CC/TechCrunch

David Sacks est l’autre bras droit d’Elon Musk, lui aussi très proche du milliardaire. David Sacks connaît le propriétaire de Twitter depuis ses débuts à PayPal, puisqu’ils ont commencé ensemble. Aussi né en Afrique du Sud, il a construit une partie de sa fortune sur la vente de Yammer, un réseau social, à Microsoft. Il est ensuite devenu un investisseur important dans la Silicon Valley en misant sur Uber, Facebook, Airbnb et… SpaceX.

Si David Sacks est un profil très similaire à Jason Calacanis, il est sans doute un peu moins excentrique. Il tente souvent d’être plus corporate, comme lorsqu’il présente Twitter Blue for Business comme un formidable outil pour les journalistes, alors que Musk et Calacanis ont pour habitude de les critiquer. Politiquement, il semble très semblable à Elon Musk et dénonce régulièrement les complots de la gauche et s’offusque publiquement de tout et n’importe quoi. Sa compatibilité avec Musk est totale, ce qui en fait un des favoris. Jason Calacanis pense d’ailleurs que David Sacks et lui sont les deux seuls candidats crédibles, reste à savoir ce qu’en pense Elon Musk.

Sriram Krishnan, l’expérience pour convaincre ?

Dans la garde rapprochée d’Elon Musk, il y a aussi Sriram Krishnan, qui est sans doute la personnalité la plus équilibrée de cette liste. Cet investisseur a un avantage sur toute la concurrence : il a travaillé pour Twitter dans le passé, ainsi que pour Facebook, Snap, Yahoo et Microsoft. Animateur d’une émission populaire dans la Silicon Valley, Sriram Krishnan a dirigé plusieurs équipes chez Twitter en charge de l’expérience utilisateur. Il connaît le produit et semble beaucoup moins impulsif que le patron actuel.

Aujourd’hui, Sriram Krishnan croit surtout aux crypto-monnaies, ce qui n’est pas incompatible avec l’envie d’Elon Musk de transformer Twitter en une plateforme de paiement. Depuis l’arrivée d’Elon Musk chez Twitter, il conseille le milliardaire pour gérer le réseau social. Sa nomination est probable, même si Sriram Krishnan est peut-être trop sage pour Elon Musk. Il est rare que ses tweets fassent polémiques.

Sriram Krishnan, dans son émission The Good Time Show. // Source : Capture YouTube
Sriram Krishnan, dans son émission The Good Time Show. // Source : Capture YouTube

Jared Kushner, le gendre de Donald Trump

Mais d’où sort la rumeur Jared Kushner ? Le gendre de Donald Trump, mari d’Ivanka, s’était illustré pendant la présidence de son beau-père par son omniprésence. Homme le plus intelligent qu’il connaît selon l’ancien président américain, Jared Kushner avait notamment été chargé de régler la crise israélo-palestinienne, et avait créé de nombreuses polémiques à cause de son accès à des documents secret défense. Beaucoup de scandales sur son dos, d’autant plus qu’il est détesté par la gauche américaine (qui lui reproche son lien à Trump) et par la droite (qui lui reproche d’avoir trop souvent modéré le président). Ses liens avec la Russie posent aussi problème.

Le 18 décembre, Elon Musk a assisté à la finale de la Coupe du monde au Qatar avec Jared Kushner, que l’on sait amateur de football. Coïncidence ou discussion en vue d’un rapprochement ? Certains pensent que Jared Kushner pourrait récupérer Twitter, mais un tel profil sur le réseau social serait étonnant.

Elon Musk a assisté à la finale de la Coupe du monde avec Jared Kushner. // Source : Twitter
Elon Musk a assisté à la finale de la Coupe du monde avec Jared Kushner. // Source : Twitter

Tom Anderson, Kim Dotcom… Les opportunistes

Enfin, d’autres personnes candidatent régulièrement pour rejoindre Twitter, même s’il est peu probable qu’Elon Musk les écoute. Depuis le changement de direction fin octobre, Tom Anderson (Myspace) et Kim Dotcom (Megaupload) ne cessent de répondre au milliardaire qu’ils défendent sur absolument tout, quitte à tomber dans l’idolâtrie.

Quel type de profil Elon Musk favorisera-t-il ? Dans la liste ci-dessus, deux groupes se dégagent. Les ultra fidèles qu’il sera facile à contrôler, ceux avec de l’expérience, sans doute plus qualifiés, mais pas toujours d’accord avec lui. Elon Musk a bien entendu la possibilité de nommer quelqu’un d’autre, auquel nous n’aurions pas pensé.

Et puis au pire… il y a toujours Snoop Dogg.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !