Après avoir promis qu’il relancerait l’abonnement Twitter Blue le 29 novembre, Elon Musk rétropédale. Le milliardaire interrompt une nouvelle fois le projet, officiellement pour lutter contre l’usurpation d’identité.

Un jour, dix changements. Depuis qu’Elon Musk est aux commandes de Twitter, l’entreprise, réputée pour sa lenteur, semble être passée dans une nouvelle dimension. Son propriétaire change d’avis tous les jours, répond publiquement à des dizaines de personnes et rend le réseau social très dur à suivre. Certaines fonctions arrivent et repartent, d’autres sont annoncées sur un coup de tête… Elon Musk a plein d’idées.

Pour l’instant, son projet le plus emblématique est celui du lancement d’une version payante de Twitter à 8 dollars par mois, pour acheter un badge certifié et apparaître avant les personnes qui ne payent pas. Lancé quelques heures début novembre, le programme a rapidement été interrompu à cause de centaines de comptes certifiés qui ont usurpé l’identité de personnalités publiques et de marques. Musk a promis le retour de Twitter Blue le 29 novembre, avec quelques changements (comme l’impossibilité de modifier son nom), mais il a finalement changé d’avis. Il n’y aura pas de Twitter Blue tant que l’usurpation d’identité ne sera pas rendue impossible.

Des badges avec différentes couleurs ?

La lutte contre l’usurpation d’identité est-elle la vraie raison de ce rétropédalage ? Pas sûr. Même si Elon Musk prétend que tout va bien pour Twitter depuis son arrivée (il se vante régulièrement de records d’audience), la situation est en réalité un peu différente.

Tout d’abord, Twitter a perdu de nombreux annonceurs, alors que sa santé économique ne dépend presque que de la publicité. Tous s’inquiètent des comportements de Musk et de l’impact que la fausse certification pourraient avoir sur leur image de marque. Elon Musk doit les rassurer, c’est pour ça qu’il a lancé un second badge « Officiel » pour les marques et qu’il ne précipite pas le lancement du nouveau Twitter Blue.

Un compte certifié se fait passer pour Nintendo. // Source : Capture Numerama
Un compte certifié qui s’est fait passer pour Nintendo. // Source : Capture Numerama

Ensuite, il y a la question des infrastructures. Avant Musk, Twitter avait 7 500 employés. Aujourd’hui, l’entreprise en aurait 2 700. Plus embêtant, il se murmure que l’ultimatum envoyé par Musk à ses employés a fait partir tout le personnel en charge de Twitter Blue, ce qui pourrait contraindre Musk à réaliser de nouvelles embauches. Le milliardaire a récemment confirmé que Twitter devrait embaucher pour continuer à se développer.

Comment rassurer tout le monde ? Elon Musk a eu une nouvelle idée, qui lui est à vrai dire suggérée depuis 3 semaines, mais qu’il avait jusque-là décidé d’ignorer. Pourquoi pas ne pas donner le même badge aux gens qui payent et aux comptes officiels ? Elon Musk soumet l’idée d’un code couleur. On peut par exemple imaginer que les comptes Twitter Blue et que les individus vérifiés garderaient la couleur bleue, mais que les marques, les médias et les célébrités auraient un badge rouge. Est-ce assez pour calmer tout le monde ? D’ici à la vraie sortie de Twitter Blue, Elon Musk changera peut-être encore d’avis.