À la tête de Twitter depuis le 27 octobre, Elon Musk prépare déjà un changement de modèle économique pour le réseau social. Pour être certifié, mis en avant par l’algorithme et disposer de fonctions exclusives, il va falloir payer 8 dollars par mois.

Après s’être publiquement interrogé sur la pertinence de scinder Twitter en deux, Elon Musk passe à l’action. Prochainement (aucune date n’a été communiquée, car Elon Musk va sans doute plus vite que ses ingénieurs), Twitter, tel qu’on le connaît aujourd’hui, sera payant. Elon Musk ne touchera pas à la version gratuite du réseau social, mais elle deviendra automatiquement moins intéressante, au vu des changements d’algorithme promis par l’inventeur. On sait par exemple que les tweets des comptes payants apparaîtront avant ceux des comptes gratuits. Autrement dit, pour être visible, il va falloir passer à la caisse.

8 euros par mois, le prix de la visibilité

Présentée à tort comme un simple moyen d’acheter une certification, l’annonce d’Elon Musk va en réalité beaucoup plus loin. Le petit badge bleu sera bien attribué à tous les abonnés de Twitter Blue (8 dollars par mois, avec des prix différents dans tous les pays), mais n’est qu’un appât pour attirer des abonnés. Sa signification va complètement changer puisqu’elle ne sera plus synonyme de « célébrité », mais tout simplement de la participation au programme payant de Twitter. Les personnalités publiques conserveront une indication secondaire sur leur profil, pour authentifier leur identité, mais elle ne sera plus visible sur leurs tweets (celles qui ne payent pas perdront d’ailleurs leur badge).

Il n’y aura plus de vrais comptes certifiés, juste des comptes gratuits et des comptes premium.

Le badge certifié sur Twitter va changer de signification. // Source : Twitter/montage Numerama
Le badge certifié de Twitter va changer de signification. // Source : Twitter/montage Numerama

S’abonner à Twitter Blue n’ajoutera pas seulement un badge bleu à côté de son nom. Le changement le plus important annoncé par Elon Musk concerne l’algorithme, réécrit pour mieux mettre en avant les comptes payants.

Aujourd’hui, les réponses des comptes certifiés apparaissent déjà au-dessus de celles des comptes normaux, mais les deux se mélangent. Demain, les réponses des utilisateurs payants de Twitter seront propulsées en haut par l’algorithme, avec pour conséquence logique l’enterrement des tweets de nombreux utilisateurs gratuits. Même chose dans les résultats de recherche, où rechercher par exemple #StarAcademy mettra en avant les commentaires des utilisateurs payants. Twitter, autrefois connu comme le réseau social qui permettait à tout le monde de s’exprimer, va aujourd’hui se recentrer sur celles et ceux qui lui donnent de l’argent.

Twitter assume ce virage capitaliste, qui lui permettra selon lui de régler le problème des faux comptes. Puisqu’il faudra vérifier son identité pour accéder à Twitter Blue, alors Elon Musk espère que seules les vraies personnes seront lisibles sur Twitter. Il oublie cependant que des désinformateurs pourraient payer les 8 euros pour mettre en avant leurs idées… ou que des comptes « certifiés » pourraient être utilisés pour influencer une recherche.

Quels sont les autres avantages de Twitter Blue ?

En plus de la certification et de la meilleure mise en avant, Twitter Blue permettra à ses abonnés de réduire le nombre de pubs (mais pas de les supprimer entièrement), de publier des vidéos et des messages audio plus longs (la longueur des tweets ne semble pas concernée) et d’accéder à plusieurs fonctions en avant-première, comme la modification des tweets.

Twitter Blue est une sorte de Twitter dans Twitter, qui devrait petit à petit s’éloigner de la version gratuite. Les millions d’utilisateurs du réseau social vont-ils y adhérer ? Réponse dans quelques semaines, quand ces changements auront dépassé l’imaginaire d’Elon Musk.