Dimanche 18 septembre, j’ai été testé positif au Covid-19. Deux jours plus tôt, mon Apple Watch Series 8 avait détecté de premiers signes allant dans ce sens. Dommage qu’Apple n’ait pas prévu de notifications spéciales.

Dans mon test de l’Apple Watch Series 8, publié le 15 septembre 2022, je reprochais à la montre connectée d’Apple d’être trop frileuse dans l’utilisation de ses nouveaux capteurs de température. Le constructeur californien a décidé de les restreindre au suivi des cycles menstruels, alors qu’ils peuvent techniquement faire plus. J’ai conclu la partie santé du test par la phrase suivante : « Après deux ans de Covid, une montre capable d’utiliser les mesures du rythme cardiaque, le taux d’oxygène dans le sang et la température du poignet pour détecter un début de maladie aurait été fantastique ».

Aurais-je joué avec le karma ? Trois jours après avoir écrit ce test, j’ai été testé positif au Covid pour la toute première fois. Ce qui m’a motivé à me faire tester, c’est justement mon Apple Watch.

Trois jours de température en hausse

La nouvelle Apple Watch Series 8 est dotée de deux thermomètres. Un touche le poignet en permanence, l’autre se cache sous l’écran et sert à calculer la différence de température avec l’environnement extérieur. C’est la première fois qu’Apple lance une montre dotée de thermomètres, alors que certaines marques concurrentes, comme Fitbit et Samsung, le font déjà.

La nouvelle Apple Watch peut-elle vous donner votre température ? Malheureusement, non. La température du poignet n’a rien à voir avec celle du front, ce qui rend la mesure de la température corporelle très approximative. Certaines marques ont choisi de proposer des estimations, Apple a choisi de ne rien faire au nom de « la science ». À Cupertino début septembre, nous avions pu discuter avec des responsables de la marque qui nous avaient indiqué avoir préféré jouer la prudence. En conséquence, il n’y a pas d’application « Température » sur l’Apple Watch. Les thermomètres sont seulement utilisés de manière transparente pour la prédiction de l’ovulation.

Température au poignet
Les trois jours de température en hausse correspondent au moment où je suis tombé malade. Ensuite, j’ai commencé à aller mieux. // Source : Numerama

Pour consulter les mesures de la « température du poignet », il faut impérativement utiliser l’application Santé de l’iPhone. C’est justement ce que j’ai fait dimanche 18 septembre, après avoir commencé à tousser et à me moucher deux jours plus tôt. J’ai alors constaté une augmentation significative de la température de mon poignet ces trois derniers jours, alors que je n’avais connu un épisode fiévreux que lors de la dernière nuit. Ce « dérèglement » m’a étonné et m’a incité à me tester. Et, là, surprise, j’étais positif au Covid-19.

Les jours qui suivent, la fièvre et les maux de tête ont disparu, ce qui s’est traduit par un retour à la normale dans l’application. Le mercredi, je n’étais plus positif, même si je souffre encore de quelques symptômes.

DSC08708_IG
Il faut 5 jours à l’Apple Watch pour identifier une température de référence. Ensuite, elle peut mesurer les variations. // Source : Louise Audry / Numerama

Ce qu’Apple pourrait faire de mieux avec sa montre

Alors oui, le titre de cet article peut être mal interprété. Non, l’Apple Watch Series 8 n’a pas la capacité d’identifier scientifiquement un Covid. En revanche, elle aurait pu dès le deuxième jour de l’augmentation de ma température me suggérer de faire un test, ou au moins m’indiquer que mon corps était de plus en plus chaud. Même s’il s’agissait d’une option, j’aimerais avoir la possibilité de recevoir des notifications quand l’Apple Watch détecte quelque chose d’étonnant du point de vue de ma température. Ces données, combinées à celles du suivi du sommeil (qui était particulièrement agité les jours avant mon test), à mon rythme cardiaque et à mon taux d’oxygène dans le sang, pourraient sans doute permettre à Apple d’envoyer de bons conseils au bon moment. Il est dommage d’avoir de tels capteurs sans aucune intelligence artificielle derrière.

Espérons que watchOS 10, l’année prochaine, ajoute beaucoup de nouvelles fonctions aux thermomètres d’Apple. Encore une fois, personne ne demande à Apple de remplacer les tests antigéniques ou les vrais thermomètres. Juste indiquer aux utilisateurs ce que la montre voit pourrait être utile.