Le rover Perseverance a annoncé avoir creusé une partie d'une roche martienne. L'opération va permettre de savoir ce qu'il se cache à l'intérieur du sol de la planète.

Depuis son arrivée sur Mars, il y a déjà presque 9 mois, le rover de la Nasa a accompli plusieurs tâches très importantes. Perseverance a en effet déjà pris de nombreuses photos et extraits sonores, déployé le petit hélicoptère Ingenuity, et a même récupéré son premier échantillon martien. Et ce 9 novembre, la Nasa a indiqué qu’il venait de procéder à une nouvelle action en creusant un cercle dans de la roche martienne.

« J’ai pu voir de l’intérieur ce que personne n’avait jamais vu. J’ai érodé un petit bout de cette roche pour enlever la surface externe et jeter un coup d’oeil à ce qu’il se cache en dessous. Je me rapproche de ma prochaine cible pour #EchantillonerMars », a tweeté la Nasa depuis le compte dédié au rover.

Regarder de plus près l’intérieur des roches martiennes

Cette manoeuvre n’était pas comparable à cette utilisée pour récupérer le premier échantillon martien. Comme l’explique la NASA dans le tweet, le but de cette opération était de pouvoir regarder de plus près l’intérieur même de la roche martienne.

L’échantillon déjà récolté par le rover est stocké dans son ventre, où il restera jusqu’à ce qu’il soit récupéré et ramené sur Terre par une future mission. À en croire le tweet de la NASA, les équipes derrière le robot sont désormais à la recherche d’une nouvelle cible, choisie pour y extraire le prochain échantillon.

La partie creusée par Perseverance // Source : NASA/JPL-Caltech

Il s’agit de la première mission du robot depuis la reprise des communications entre la NASA et Perseverance, à la fin du mois d’octobre. Une période de conjonction solaire avait en effet rendu impossible l’envoi des messages entre la Terre et Mars pendant quelque temps.

Depuis, l’hélicoptère Ingenuity avait repris ses activités et avait même réalisé son 14e vol sur la planète. Mais Perseverance avait moins communiqué sur ses faits et geste. On sait désormais à quoi le rover était occupé.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo