L'agence spatiale européenne (ESA) fournit un outil qui permet de connaître l'emplacement de la Station spatiale internationale (ISS) au-dessus de la Terre.

Depuis le 23 avril 2021, Thomas Pesquet est de nouveau à bord de la Station spatiale internationale, filant à plus de 28 000 km/h, à près de 400 km d’altitude au-dessus de la Terre. Il y restera six mois. Au cours de son séjour, il commandera l’ISS, conduira des expériences scientifiques, procédera à des sorties extravéhiculaires et établira un nouveau record pour la France.

Où se trouve l’ISS dans l’espace ?

Tout au long de son voyage, vous avez la possibilité de connaître en temps réel où se trouve l’ISS en orbite autour de la Terre. Il vous suffit pour cela de vous rendre sur une page dédiée de l’agence spatiale européenne (ESA). Ce suivi est un bon moyen de savoir si l’ISS passe au-dessus de chez vous et quand. En effet, il est possible de distinguer la station à l’œil nu, si la météo le permet.

Si vous voulez anticiper en avance le passage de l’ISS, l’agence spatiale américaine fournit un outil sur le site Spot The Station. Pour l’utiliser, il suffit de sélectionner le marqueur sur la carte qui est le plus proche de votre emplacement géographique. Sélectionnez ensuite « View sighting opportunities » pour avoir une liste des passages pour une période donnée — par exemple du 30 avril au 15 mai.

Is it a bird ? Is it a plane ? No ! It’s the ISS. // Source : Clement Larrive

En orbite autour de la Terre, il ne faut qu’environ 90 minutes à l’ISS pour boucler un tour complet de la planète bleue. De fait, l’équipage à bord a droit en une seule journée à seize aubes et crépuscules. Le tracker fourni par l’ESA indique également où se trouvait l’ISS il y a 90 minutes et où elle sera dans 90 minutes. Il y a un décalage de 2 200 km de l’ISS, du fait de la propre rotation de la Terre.

Outre l’emplacement de l’ISS en orbite, il existe un autre outil qui permet de connaître le nombre de personnes actuellement dans l’espace. Fin avril, ils étaient onze, mais depuis début mai, ce nombre est retombé à sept. En effet, les quatre astronautes de la mission Crew-1 sont rentrés sur Terre au cours du week-end précédent (ce qui règle un petit souci de couchettes dans l’ISS).

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo