Des outils renseignent la position de la Station spatiale internationale (ISS) au-dessus de la Terre. D’autres servent à savoir les heures de passage de l’ISS au-dessus de la France en 2022 et dans quelle direction regarder.

La Station spatiale internationale (ISS) sera opérationnelle au moins jusqu’en 2031. Ensuite, elle sera désorbitée et précipitée loin de toute terre, au point Némo, la zone de l’océan Pacifique qui est la plus distante de tout rivage. D’ici là, l’ISS continuera d’accueillir des touristes, mais aussi et avant tout des astronautes professionnels, qu’ils soient américains, européens, russes ou japonais.

L’ISS, qui a aujourd’hui plus de vingt ans d’âge (les premiers modules datent de 1998), est confrontée à un désintérêt des grandes agences spatiales, notamment de la Nasa, dont les pensées sont de plus en plus tournées vers la Lune et Mars. C’est d’ailleurs en orbite autour de la Lune qu’une future station spatiale sera assemblée, afin de préparer le retour des astronautes sur la Lune.

Où se trouve l’ISS en ce moment ?

Tout au long de son voyage, vous avez la possibilité de connaître en temps réel où se trouve l’ISS en orbite autour de la Terre. Il vous suffit pour cela de vous rendre sur une page dédiée de l’agence spatiale européenne (ESA). Ce suivi est un bon moyen de savoir si l’ISS passe au-dessus de chez vous et quand. En effet, il est possible de distinguer la station à l’œil nu, si la météo le permet.

En orbite autour de la Terre, il ne faut qu’environ 90 minutes à l’ISS pour boucler un tour complet de la planète bleue. De fait, l’équipage à bord a droit en une seule journée à seize aubes et crépuscules. Le tracker fourni par l’ESA indique également où se trouvait l’ISS il y a 90 minutes et où elle sera dans 90 minutes. Il y a un décalage de 2 200 km de l’ISS, du fait de la propre rotation de la Terre.

Passage de l'ISS dans le ciel. // Source : Clement Larrive
Is it a bird ? Is it a plane ? No ! It’s the ISS. // Source : Clement Larrive

Quand voir l’ISS en France ?

Si vous voulez anticiper le passage de l’ISS, l’agence spatiale américaine fournit un outil sur le site Spot The Station. Pour l’utiliser, il suffit de sélectionner le marqueur sur la carte qui est le plus proche de votre emplacement géographique. Des points sont proposés en nombre pour la France. Sélectionnez « View sighting opportunities » pour avoir une liste des passages pour une période donnée.

Le site de la Nasa indique entre autres les heures de passage de l’ISS au-dessus de la France en 2022, en tout cas pour les dix jours à venir. Le site renseigne, outre la date, la durée de visibilité, dans quelle direction l’ISS va apparaître et vers où elle va aller. Autre possibilité : le site Heavens Above. Il s’agit d’une plateforme qui permet aussi de savoir quand et où observer les passages de l’ISS, notamment à l’œil nu.

Combien de personnes sont à bord de l’ISS ?

Outre l’emplacement de l’ISS en orbite, il existe un outil qui permet de connaître le nombre de personnes actuellement dans la station. On en dénombre sept en date de juillet 2022. Trois Russes (Denis Matveïev, Oleg Artemiev et Sergueï Korsakov), trois Américains (Kjell Lindgren, Robert Hines et Jessica Watkins) et une Italienne (Samantha Cristoforetti).

Par ailleurs, il est à noter un autre service qui lui, sert à comptabiliser le nombre de gens dans l’espace. L’ISS n’est en effet pas la seule structure habitable durable dans l’espace : il y a aussi la station chinoise, qui permet à des taïkonautes d’expérimenter les séjours longs en orbite autour de la Terre. La base orbitale chinoise compte trois occupants : Cai Xuzhe, Chen Dong et Liu Yang

Où va dormir tout ce petit monde dans l'ISS ? // Source : Via Twitter @Astro_Soichi (photo recadrée)
Parfois, il y a trop de monde à bord (mais heureusement, ça ne dure pas, car il n’y a vraiment pas assez de place). // Source : Via Twitter @Astro_Soichi (photo recadrée)

À quelle altitude se trouve l’ISS ?

La Station spatiale internationale se trouve environ à 400 kilomètres de distance de la Terre. Il s’agit d’une moyenne, car l’ISS modifie parfois sa trajectoire en fonction des circonstances (par exemple, si des débris spatiaux constituent un risque). Celle-ci est d’ailleurs rehaussée de temps à autre par des manœuvres et à l’aide des vaisseaux de ravitaillement, car elle a tendance à descendre avec le temps.

L’orbite de l’ISS n’est pas circulaire : elle est elliptique, avec un périgée (moment le plus proche par rapport au point autour duquel l’ISS gravite) vers les 330 à 350 km et un apogée (moment le plus éloigné) vers les 420 km. Ce sont des ordres de grandeur. L’ISS évolue dans l’orbite terrestre basse (ou LEO, pour low earth orbit en anglais), dont le plafond est à 2 000 km d’altitude.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !