Ingenuity a pris une photo lors de son troisième vol sur Mars, dans laquelle le rover Perseverance fait son apparition. L'astromobile stationne un peu plus loin pour assister aux essais de l'hélico. Vous l'avez trouvé ?

« J’ai espionné avec mon petit œil… un rover. 🧐 » Prêtant une voix imaginaire à Ingenuity, le Jet Propulsion Laboratory a présenté via Twitter le 28 avril 2021 une photo prise lors du troisième vol de l’hélicoptère sur Mars. Le 25 avril, alors que le robot de moins de 2 kilogrammes s’envolait à nouveau sur la planète rouge vers 10h30 (heure de Paris), il a réussi à immortaliser le rover Perseverance.

Lorsque cette image a été obtenue, Ingenuity volait à une altitude de 5 mètres, à environ 85 mètres de distance de Perseverance. L’astromobile est visible tout en haut à gauche du cliché, sur lequel on peut également voir le site d’atterrissage du rover nommé en hommage à Octavia Butler, de même que l’ « aérodrome » (une parcelle formant un carré de 10 mètres de côté, la zone où Ingenuity a été déposé par le rover) baptisé en l’honneur des frères Orville et Wilbur Wright.

Zoom sur Perseverance. // Source : NASA/JPL-Caltech (photo recadrée)

Lors de ce troisième vol de l’hélicoptère sur Mars, Perseverance a, comme les fois précédentes, immortalisé les progrès de son compagnon. Ingenuity est monté aussi haut que lors du deuxième vol, mais il a dépassé les espérances en évoluant à des vitesses et en parcourant des distances qui n’avaient jamais pu être atteintes dans les tests menés sur Terre (dans les chambres à vide du JPL, qui reproduisent les conditions de l’environnement martien). Ingenuity s’est déplacé sur 50 mètres, atteignant la vitesse maximale de 2 mètres par seconde, pendant un vol de 80 secondes.

Pourquoi le rover reste-t-il aussi loin ?

Perseverance assiste aux essais d’Ingenuity, en restant toutefois à une bonne distance de l’hélico (environ 60 mètres). Ce choix vise avant tout à protéger l’astromobile, qui reste l’acteur principal de la mission Mars 2020. Ingenuity est un démonstrateur technologique du vol sur Mars (il n’a d’ailleurs pas d’instrument scientifique à son bord). S’il venait à avoir un incident ou à échouer d’une quelconque manière, la mission de Perseverance ne doit pas être mise en péril.

Version annotée. // Source : NASA/JPL-Caltech (photo recadrée)

Le rover ne doit pas non plus stationner trop loin d’Ingenuity, afin de pouvoir le garder dans son champ de vision et d’assurer les communications radio avec l’hélicoptère. Perseverance sert de relais pour transmettre les données d’Ingenuity vers la Terre : il envoie les informations directement vers notre planète ou en passant par l’intermédiaire de sondes en orbite autour de Mars. Cette image en couleur qui fait apparaître le rover a d’abord dû être transmise vers le rover lui-même pour nous parvenir.

La Nasa n’a pas encore communiqué sur l’éventualité de faire voler une quatrième fois Ingenuity sur Mars, mais l’hypothèse d’autres vols figure dans son dossier de presse consacré à l’hélicoptère. Au total, jusqu’à cinq vols pourraient avoir lieu. Les deux derniers pourraient être l’occasion de voler à un moment de la journée où les vents sont plus forts, ou de réaliser encore plus de changements de cap, d’altitude ou de vitesse.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo