L'hélicoptère martien de la Nasa, toujours accroché au rover Perseverance, est quasiment prêt à toucher Mars. Il est désormais suspendu sous l'astromobile, à quelques centimètres de la surface de la planète, ses quatre petits pieds dépliés.

Ingenuity n’est plus qu’à une dizaine de centimètres au-dessus de la surface de la planète rouge. Le déploiement de l’hélicoptère martien semble se passer comme prévu, comme en témoignent les clichés régulièrement envoyés par le rover Perseverance. Sur les images brutes, obtenues avec la caméra WATSON sur l’instrument SHERLOC, on peut voir Ingenuity suspendu sous l’astromobile, ses quatre pieds dépliés.

« L’hélicoptère martien a abaissé ses quatre pieds et est en mesure de se poser sur la surface martienne. Quand il sera prêt, Perseverance le posera doucement à la surface », a tweeté le Jet Propulsion Laboratory de la Nasa le 31 mars 2021. Sur l’image suivante, prise le 30 mars avec WATSON, on distingue à la fois l’hélicoptère suspendu à Perseverance, et l’une des roues du rover.

Ingenuity sous Perseverance, le 30 mars 2021. // Source : NASA/JPL-Caltech (image recadrée)

Tel qu’il apparaît sur ces images, Ingenuity n’est plus relié que par le haut à Perseverance, qu’il peut encore utiliser comme source d’énergie. Une fois que le rover l’aura posé, il devra reculer rapidement, pour exposer Ingenuity aux rayons du Soleil. L’hélicoptère va puiser son énergie de cette source, à l’aide d’un panneau solaire installé au-dessus de ses deux pales. Ingenuity ne pourra plus compter que sur sa propre autonomie après sa séparation définitive de l’astromobile.

Une fois Ingenuity en contact avec la surface de Mars, sa mission pourra commencer. Une fenêtre de 30 sols (le nom du jour sur Mars), soit 31 jours terrestres, va s’ouvrir : il faudra mener toutes les tentatives de vol et les vérifications dans ce laps de temps.

Un premier vol au plus tôt le 11 avril

Le tout premier vol d’Ingenuity doit avoir lieu au plus tôt le 11 avril. Le petit engin de 1,8 kilogramme doit s’élever dans les airs à une altitude de 3 mètres, planer pendant 20 secondes, puis redescendre. Cela peut sembler modeste, mais c’est pourtant déjà un grand défi de voler ainsi dans l’atmosphère ténue de Mars. Perseverance observera la scène à 100 mètres de distance, de façon à pouvoir prendre des photos de son compagnon, tout en évitant de se mettre en danger si Ingenuity venait à avoir un incident. L’hélicoptère vise avant tout à faire une démonstration technologique du vol propulsé sur une autre planète et n’embarque pas d’instruments scientifiques — il dispose juste de deux caméras.

Si Ingenuity réussit sa première tentative de vol et qu’il est encore fonctionnel, la Nasa pourra envisager un deuxième essai, en changeant probablement un peu les paramètres du vol. Ingenuity pourrait s’élever jusqu’à 5 mètres d’altitude et voler horizontalement, parcourant quelques mètres de distance, lors d’un vol un peu plus long. Jusqu’à 5 tentatives de vol pourront être envisagées, s’il reste assez de temps et sous réserve des résultats des vols précédents.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo