Le lancement de la mission Mars 2020, qui consiste à envoyer un astromobile, Persévérance, à la surface de la planète rouge, a eu lieu le 30 juillet 2020. Le véhicule doit chercher des traces d'une vie passée. Il sera accompagné d'un drone hélicoptère. Un retour d'échantillons est envisagé.

Le lancement en résumé

  • Quoi ? Le départ de la mission américaine Mars 2020 ;
  • Quand ? Le 30 juillet 2020, à 13h50 (heure de Paris) ;
  • Où ? Depuis la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride ;
  • Que verra-t-on ? Le tir d’une fusée Atlas V avec à son port un astromobile et un drone hélicoptère expérimental.
décollage Mars 2020
Le décollage de la fusée Atlas V. // Source : Joel Kowsky

Quelle est la mission ?

Il s’agit d’une mission d’exploration de la planète Mars, avec à la clé un possible retour d’échantillons sur Terre. Baptisée Mars 2020, parce qu’elle concerne la planète rouge et survient cette année, elle est conduite par la NASA. À bord se trouve un astromobile, qui est baptisé Persévérance. Il s’agit du cinquième rover que les USA envoient sur ce monde, après Sojourner, Spirit, Opportunity et Curiosity.

Persévérance est bardé d’instruments scientifiques. Il dispose aussi de 23 ( !) caméras, qui lui servent pour explorer les environs, mais aussi pour se diagnostiquer et mener à bien ses missions de recherche. L’engin embarque une station météo, des spectromètres, des lasers et un radar. Ils doivent notamment servir à étudier la structure géologique du sous-sol et la composition chimique des roches.

« Do a barrel roll  ! » // Source : NASA/JPL-Caltech

Mais surtout, la mission Mars 2020 inclut une expérience inédite : un drone hélicoptère. Le véhicule volant, intitulé Ingenuity (ou Mars Helicopter Scout), va tenter de démontrer qu’il est possible d’explorer les environs par les airs, malgré une densité atmosphérique bien plus faible que sur Terre. Si ça marche, cela voudra dire que des drones pourront servir à l’avenir pour des missions de reconnaissance.

Fondamentalement, la mission consiste à déterminer si Mars a pu accueillir des formes de vie anciennes. L’hypothèse est plausible dans la mesure où il a été établi que de l’eau existe sur Mars, notamment dans son proche sous-sol, et qu’elle s’écoulait à l’état liquide à la surface par le passé. En outre, de grandes molécules organiques à la surface de Mars ont été détectées en 2018.

Au total, la mission primaire de Mars 2020 doit durer deux ans — l’hélicoptère lui ne sera actif que quelques semaines, le temps de démontrer son fonctionnement. Mais dans le cas d’une mission de retour d’échantillons, il faudra patienter jusqu’en 2026, avec l’envoi de deux sondes. Et encore, cela ne tient pas compte du voyage de retour : arrivée prévue sur Terre en 2031. Il faudra s’armer de patience.

Date du lancement

Si la fenêtre de tir s’étendait du 30 juillet au 15 août 2020, la NASA a opté pour le tout premier créneau disponible, afin d’avoir des options de repli en cas de conditions météo défavorables. Ces autres dates n’auront pas été nécessaires : le décollage a eu lieu le 30 juillet depuis la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride (États-Unis), à 13h50, heure de Paris.

Comment revoir le lancement

Il était possible d’assister en direct au décollage de la mission depuis la chaîne YouTube de la NASA. L’agence spatiale française propose ci-dessous une rediffusion de son direct, car l’Europe contribue à différents niveaux à la mission. Vous pouvez en profiter en lançant directement la vidéo intégrée ci-dessous.

Les photos du décollage de Mars 2020

Source : Joel Kowsky
Source : Joel Kowsky
Source : Joel Kowsky
Source : Joel Kowsky
Source : Joel Kowsky
Source : Joel Kowsky

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo