L'Agence spatiale américaine est contrainte de reporter encore le lancement du rover Perseverance. En raison d'une anomalie au niveau du lanceur Atlas V 541, la fenêtre de tir vers Mars s'ouvre désormais le 30 juillet 2020.

Perseverance ne quittera finalement pas la Terre avant le 30 juillet 2020 (au plus tôt). La Nasa l’a indiqué dans une publication de blog le 30 juin. La première tentative de lancement de la mission Mars 2020 est repoussée : le 24 juin, l’agence spatiale avait déjà fixé une nouvelle date. Elle visait alors le 22 juillet pour le lancement de son rover.

La Nasa évoque des retards dans la préparation de la fusée, le lanceur Atlas V 541, qui l’oblige à reporter le départ de Perseverance, au mieux le jeudi 30 juillet. Lors d’un test mené le 22 juin, le lanceur a été rempli d’oxygène liquide : des données erronées ont été affichées sur une ligne de capteurs. L’United Launch Alliance (ULA), qui met en œuvre le lanceur, doit résoudre cette anomalie. La nouvelle fenêtre de tir de la mission s’étend désormais jusqu’au 15 août. Il n’est pas exclu de la prolonger davantage en août.

Vue d’artiste de Perseverance sur Mars. // Source : NASA/JPL-Caltech (photo recadrée)

Un décollage qui s’approche de la fin de la fenêtre de tir

Auparavant, la Nasa annonçait une fenêtre de tir prévue entre le 20 juillet et le 11 août, affirmant que, quelle que soit la date du lancement, le rover atteindrait bien le cratère Jezero sur Mars le 18 février 2021. Le nouveau report signifie donc que Perseverance devrait être lancé très peu de temps avant la fin de la fenêtre de lancement. Or, pour aller sur Mars, la mission doit respecter un timing assez précis. Les fenêtres de tir pour s’envoler vers la planète rouge ne s’ouvrent que tous les 2 ans.

Dans le pire scénario, celui dans lequel la Nasa louperait le lancement de Perseverance à l’été 2020, il faudrait donc attendre jusqu’en 2022 pour faire une nouvelle tentative, comme le fait remarquer The Verge. C’est pourquoi la Nasa a tout intérêt à bien étudier la possibilité d’étendre la fenêtre de lancement après le 15 août.

À son arrivée sur Mars, Perseverance devra récolter des échantillons du sol de la planète, afin de rechercher des signes d’une éventuelle vie microbienne passée sur l’astre. Un retour des échantillons martiens vers la Terre est prévu. La mission devrait également être l’occasion de déployer l’hélicoptère Ingenuity, qui deviendrait alors le premier objet à voler dans le ciel de Mars.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo