Google Maps ne se limite pas à l'exploration de la surface de la Terre. Si vous prenez suffisamment de recul, vous pourrez vous promener dans le système solaire, et visiter quelques-unes de ses planètes et lunes. Voici comment faire.

Régulièrement, Google Maps intègre de nouvelles options utilitaires pour les internautes qui consultent cette carte du monde : l’accessibilité d’un trajet en fauteuil roulant, le temps d’attente dans les restaurants ou les places de parking libres.

Or, l’outil numérique possède une option bien moins connue, qui devrait plaire à tous les passionnés d’espace et de planètes lointaines. Alors que la mission Cassini s’achevait en septembre 2017, Google Maps a décidé de fêter l’événement en ajoutant discrètement la possibilité de visiter plusieurs planètes du système solaire.

Autres mondes non terrestres

Alors, comment faire pour quitter la Terre et partir explorer ces autres mondes depuis la carte de Google ? La manœuvre est assez simple : rendez-vous sur Google Maps, à partir de l’endroit de votre choix, et effectuez un zoom vers l’arrière le plus loin possible.

Attention, vous ne pourrez embarquer dans l’espace qu’à la condition d’avoir préalablement choisi la vue « Satellite ». Une fois que vous aurez pris le maximum de recul depuis votre point de départ, vous devriez voir la Terre sous forme de sphère dans l’espace.

Un menu à gauche de l’écran permet ensuite de sélectionner les différents astres intégrés à Google Maps. Ici, nous sommes allés visiter Mars — en attendant que l’humanité réussisse vraiment à mettre les pieds sur la planète rouge.

Chacun des astres intégrés à Google Maps peut être exploré sous toutes les coutures : il suffit de les faire pivoter à l’aide de votre souris. En zoomant, vous pourrez consulter plus d’informations sur leur géographie.

19 planètes et lunes

En s’approchant encore davantage de chacune des planètes ou des satellites, vous pourrez voir avec une précision étonnante les divers reliefs à leur surface (notamment les cratères). L’ensemble de ces images a été fourni par la Nasa à Google.

Au total, vous pouvez ainsi explorer 19 planètes et lunes différentes, incluant la naine Pluton et ses gratte-ciel de glace.

Par ailleurs, Google permet toujours d’explorer la Station Spatiale internationale, immortalisée à 360° pendant la mission de Thomas Pesquet.

Partager sur les réseaux sociaux