Certaines photos de la comète C/2022 E3 (ZTF) ont révélé une « anti-queue » étonnante. D’où est venue cette autre queue dirigée vers le Soleil ? Il s’agit en réalité d’une illusion d’optique.

Voir une comète à l’œil nu est un spectacle rare. C’est celui que procure actuellement la comète C/2022 E3 (ZTF), visible en France fin janvier et début février 2023. Ce petit corps céleste fait aussi le bonheur des astrophotographes, qui publient des images de la comète ZTF toutes plus belles les unes que les autres. Pour trouver la comète ZTF, vous pouvez utiliser notre carte du ciel.

La belle comète verte et brillante se dirige pour le moment vers notre planète. C/2022 E3 (ZTF) sera au plus proche de la Terre le 1er février. La comète a gagné en brillance après le 19 janvier, au point de devenir observable sans instrument astronomique. Sur certaines images de la comète obtenues peu après, aux alentours du 23 janvier, on a pu voir un curieux phénomène. C/2022 E3 (ZTF) semble comme doté d’une queue de poussière supplémentaire, une « anti-queue » défiant les lois de la physique.

L'anti-queue de la comète ZTF. // Source : Flickr/CC/Victor R. Ruiz (photo recadrée et annotée)
L’anti-queue de la comète ZTF. // Source : Flickr/CC/Victor R. Ruiz (photo recadrée et annotée)

Les comètes sont des vestiges gelés de la formation du système solaire. À l’approche du Soleil, elles se réchauffent et éjectent des gaz et de la poussière. Cela forme une queue, pas forcément dirigée derrière la comète. Plus exactement, une comète possède deux queues : une queue de poussière et une queue d’ions. C’est le cas de la comète C/2022 E3 (ZTF). Mais, que vient faire cette troisième queue sur les photos ? Et, pourquoi est-elle dirigée vers le Soleil au lieu d’aller dans la direction opposée ?

L’anti-queue de la comète ZTF est une illusion d’optique : voilà pourquoi

En réalité, la comète n’a pas créé de queue supplémentaire : ce n’est qu’une illusion d’optique. Cette anti-queue est bien composée des mêmes éléments que les véritables queues des comètes, relève Live Science. Mais, ce que l’on voit n’est pas une queue, c’est de la poussière qui dérive dans le sillage de la comète autour du Soleil. On parle aussi de plan orbital. La comète laisse de la poussière le long de ce plan. Ces particules restent dans l’orbite de la comète.

Or, lorsque les images présentant cette drôle d’illusion ont été prises, notre planète traversait le plan orbital de la comète ZTF. Une partie de la poussière se trouvant dans le sillage de l’objet a été illuminée par le Soleil, nous permettant de voir cette trainée brillante dirigée dans la direction opposée aux autres queues. Comme s’il y avait une queue cométaire supplémentaire, alors qu’il n’en est rien.

Il se passe la même chose lorsque nous observons la Voie lactée. Pour nous, la galaxie apparait comme une trainée lumineuse dans le ciel : c’est parce que nous sommes dans la galaxie et que nous la voyons donc par le côté. Nous voyons le plan orbital de la Voie lactée. Avec C/2022 E3 (ZTF), c’est pareil : on a vu son plan orbital lorsque la Terre l’a traversée.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !