M81, NGC 6872, z8 GND 5296... Toutes les galaxies n'ont pas la chance d'avoir un nom aussi poétique que la nôtre, la Voie lactée. D'ailleurs, pourquoi a-t-elle été nommée ainsi ?

L’influence de la Voie lactée est probablement bien plus étendue qu’on ne peut l’imaginer en observant la pâle traînée blanche que forme la galaxie dans le ciel. D’ailleurs, c’est à cause de cette apparence que la galaxie a été nommée la Voie lactée, selon la Nasa : c’est parce que notre galaxie ressemble à « une bande de lumière laiteuse dans le ciel ».

Ce bandeau de lumière, perceptible si l’on observe la voûte céleste dans l’obscurité, est à l’origine de nombreuses interprétations mythologiques, qui ont cherché à expliquer l’origine de la Voie lactée. Dans la plupart des cultures, notre galaxie a été nommée de bien des façons différentes. Néanmoins, en dépit de cette diversité, la plupart des appellations reprennent l’idée d’une voie, d’un chemin ou d’une rivière, pour désigner cette coulée d’étoiles qui semble traverser le ciel.

L’Origine de la Voie lactée, une peinture de Paul Rubens. // Source : Wikimedia/Domaine public (photo recadrée)

Zeus voulait rendre son fil Héraclès immortel

L’un des récits les plus connus est une légende de la mythologie grecque. L’origine de la Voie lactée y est associée à Héraclès, fils du dieu Zeus et d’Alcmène, l’une de ses maîtresses. Un jour qu’Héraclès était encore enfant, Zeus entend profiter d’un moment où sa femme légitime, Héra, est assoupie, pour tenter de rendre son fils immortel. L’enfant est déposé sur Héra et se met à la téter. Lorsqu’Héra se rend compte qu’elle n’est pas en train d’allaiter son propre enfant, elle cherche à le repousser.

Héraclès, connu pour être né en étant doué d’une force surhumaine, se serait agrippé, obligeant Héra à le repousser avec force. En faisant ce geste vigoureux, son lait se serait répandu sous forme de traînée laiteuse dans les cieux, donnant naissance à la Voie lactée.

Une autre version de l’histoire voudrait que le bébé ait eu les yeux plus gros que le ventre au moment de téter Héra. C’est lui qui aurait recraché le lait, qu’il n’arrivait pas à avaler, créant cette voie lumineuse dans le ciel.

Crédit photo de la une : Flickr/CC/Roberto Steinert (photo recadrée)

Partager sur les réseaux sociaux