La Lune occulte Uranus en septembre 2022. Les Français ont la chance de pouvoir y assister. Voici quand et comment voir ce phénomène astronomique, de préférence aidé de jumelles.

Une occultation de la planète Uranus a lieu dans la nuit du mercredi 14 au jeudi 15 septembre 2022. C’est la Lune qui passe, de notre point de vue, devant la septième planète du système solaire. En lui-même, ce phénomène astronomique n’est pas rare : comme l’explique l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE), en 2022, la Lune occulte Uranus tous les mois, sauf en janvier.

Néanmoins, seule l’occultation de septembre est observable depuis la France. « Les autres ne sont pas visibles en France, soit à cause de la parallaxe lunaire (il n’y pas occultation), soit parce qu’elles ont lieu de jour », précise l’institut. C’est donc une opportunité plutôt inhabituelle de voir ce type d’événement astronomique dans l’hexagone.

Uranus, une planète difficile à voir à l’œil nu

La magnitude est exprimée par un nombre, décrivant l’éclat d’un astre. Plus un objet est brillant, plus sa magnitude est faible (et peut même être négative). La magnitude zéro est celle de l’étoile Véga.

Uranus est une planète « à l’extrême limite de visibilité à l’œil nu », selon l’IMCCE. On estime sa magnitude à 5,3, au maximum. Or, la magnitude limite de l’œil nu est estimée à 6. À titre de comparaison, la magnitude de la pleine Lune est de -12,6. Le disque lunaire risque d’être très éblouissant à côté d’Uranus (dont la magnitude est annoncée à 5,7 lors de l’occultation) : pour admirer l’occultation, l’IMCCE recommande dès lors de s’aider d’un instrument, comme de simples jumelles — si vous avez une lunette ou télescope, vous pouvez évidemment les utiliser pour obtenir une plus belle image.

Quand faut-il tenter l’observation ? « Les moments les plus intéressants seront bien entendu les premiers et derniers contacts, soit l’immersion et l’émersion », selon l’institut. Notez que c’est l’émersion d’Uranus qui a lieu du côté de la Lune plongé dans le noir. « Seule l’émersion d’Uranus de la partie sombre du bord lunaire est observable », prévient l’institut. L’immersion, elle, ne peut pas du tout être vue à l’œil nu, car elle est du côté éclairé de la Lune : l’écart entre la magnitude des deux objets est trop important.

émersion uranus lune paris
Émersion d’Uranus vue de Paris. // Source : Capture d’écran IMCCE

Quand voir l’occultation d’Uranus depuis la France ?

À Paris, l’immersion a lieu à partir de 23h21 et l’émersion à partir de 0h16 (donc, le 15 septembre). Ces instants diffèrent en fonction de l’endroit où vous vous trouvez en France. Voici les horaires de l’émersion indiqués par l’IMCCE pour d’autres villes :

  • Besançon : 00h15,
  • Bordeaux : 00h09,
  • Lyon : 00h12,
  • Marseille : 00h08,
  • Strasbourg : 00h18,
  • Toulouse : 00h08.

La contemplation de ce phénomène peut aider à prendre la mesure des distances dans le système solaire. La Lune, le plus proche objet de la Terre dans notre système, est à 388 000 km de nous au moment de l’occultation. Uranus, elle, est à environ 2,9 milliards de kilomètres. Comme le résume bien l’IMCCE, « une fois que votre regard aura quitté le limbe lunaire, il devra donc croiser les orbites de Mars, Jupiter et Saturne avant de capter les photons qui viennent d’Uranus. »