Bételgeuse, la célèbre étoile qui forme l’épaule gauche de la constellation d’Orion dans le ciel, n’a pas toujours eu cette couleur rouge. Des sources historiques révèlent que l’astre était jaune autrefois, il y a deux millénaires.

La grosse étoile Bételgeuse n’a pas toujours été rouge. L’astre, dont la perte de luminosité a beaucoup intrigué fin 2019 et début 2020, a encore des mystères à révéler. Il s’avère que l’étoile était de couleur jaune il y a seulement 2 000 ans, selon des travaux publiés dans la revue MNRAS, relayés le 5 septembre 2022.

Les scientifiques s’appuient sur une comparaison avec une autre étoile, Antarès. Elle n’est pas dans la même constellation que Bételgeuse : Antarès se trouve dans le Scorpion, tandis que Bételgeuse est l’un des points formant Orion (en haut à gauche de la constellation). Ce sont toutes les deux des supergéantes rouges, sans doute les plus connues de cette catégorie d’étoiles. « Il y a deux millénaires, Bételgeuse était vue avec une couleur sensiblement différente (non rouge) d’Antarès, qui a toujours été rouge, alors qu’aujourd’hui les deux ont presque la même couleur rouge », lit-on dans l’étude.

L’étoile Bételgeuse ressemblait à Saturne

La couleur d’une étoile est un paramètre utile aux astronomes, pour en savoir plus sur son âge ou sa masse. Les étoiles tirent leur énergie de réactions de fusion nucléaire, que la gravité contient pour former une énorme boule de plasma : tandis que ce processus progresse dans l’astre, sa couleur peut varier.

Pour mettre en évidence l’évolution de la couleur de Bételgeuse, les chercheurs se sont appuyés sur des sources historiques. Ils notent que vers -100 avant J.-C., l’historien et astronome chinois Sima Qian décrivait Bételgeuse comme une étoile jaune. C’était aussi le cas de Caius Julius Hyginus, grammairien et auteur latin d’un traité sur l’astronomie, ayant vécu quelques dizaines d’années après J.-C., à Rome : tous deux « rapportent indépendamment, il y a deux millénaires, et respectivement, qu’elle ressemblait à Saturne en couleur était qu’elle était ‘jaune’ », soulignent les auteurs dans MNRAS. Ces témoignages, ajoutés à d’autres traces laissées par divers auteurs, permettent aux scientifiques d’en conclure que Bételgeuse n’était donc pas, il y a 2 000 ans, aussi rouge qu’Antarès, comme c’est le cas aujourd’hui.

La variation de couleur de Bételgeuse, passant du jaune orangé vers le rouge en 2 000 ans, permet aux auteurs d’estimer que l’étoile représente 14 fois la masse du Soleil. Elle serait âgée de 14 millions d’années (l’âge de Bételgeuse est complexe à estimer) et pourrait exploser en supernova dans environ 1,5 million d’années. Il nous reste encore du temps pour admirer sa brillance rougeâtre.