Quel est l'âge de Bételgeuse ? Cette information est importante pour les astronomes qui étudient l'évolution de l'étoile. Or, cette estimation est compliquée à faire. Voici pourquoi.

Les oscillations de Bételgeuse passionnent les astronomes et le grand public. Pendant plusieurs mois, la luminosité de l’étoile a étonnamment baissé. Cette évolution impressionnante a été imagée. La perte d’éclat de l’astre a pu être envisagée comme un signe que l’étoile serait sur le point de devenir une supernova (une étoile arrivée en fin de vie qui explose, donnant à voir un éclat bien plus élevé). Ce scénario est néanmoins peu probable. Par ailleurs, les scientifiques constatent désormais que la luminosité de Bételgeuse augmente : son évolution peut encore réserver des surprises.

Afin d’étudier l’évolution de cette supergéante rouge, les astronomes ont besoin d’en savoir plus sur son âge. « Bételgeuse est une jeune supergéante et elle ne devrait pas devenir une supernova avant des dizaines de milliers d’années, même s’il y a beaucoup d’incertitudes sur l’âge de Bételgeuse, car cette estimation dépend de plusieurs données, en particulier sa distance », explique à Numerama Miguel Montargès, astronome à la KU Leuven de Belgique, qui dirige l’équipe de recherche qui a obtenu la nouvelle image.

Bételgeuse observée à l’aide du Très Grand Télescope. // Source : ESO/M. Montargès et al. (photo recadrée)

L’étoile serait née il y a plusieurs millions d’années. « Pour mesurer la distance d’une étoile, on utilise ce qu’on appelle la parallaxe. On regarde la position de l’astre à différents moments, quand la Terre a changé de position autour du Soleil », complète Miguel Montargès. À l’aide du très petit angle ainsi obtenu, les scientifiques estiment quelle est la distance d’une étoile. Néanmoins, « pour Bételgeuse, la marge d’erreur est importante : on observe un déplacement de l’étoile qui est plus petit que sa taille apparente (sa taille angulaire dans le ciel) », poursuit le scientifique. Cette incertitude sur la distance de Bételgeuse entraîne aussi une incertitude sur sa luminosité réelle (un paramètre important pour estimer sa masse, son âge…). Difficile, par conséquent, de connaître son âge précisément.

Bételgeuse est-elle en couple ?

À cela s’ajoute une autre incertitude : Bételgeuse est-elle seule ou accompagnée ? « Bételgeuse est surprenante car les supergéantes rouges sont souvent en couple. Or, nous observons Bételgeuse seule », décrit Miguel Montargès. On peut imaginer plusieurs possibilités.

  • Bételgeuse pourrait avoir eu « un compagnon qui a déjà disparu, qu’elle a éjecté ou qu’elle a absorbé par le passé », énumère l’astronome,
  • « On peut aussi imaginer que son compagnon soit bien présent mais qu’il est si proche de Bételgeuse qu’on ne l’a pas détecté ».

S’il s’avérait que Bételgeuse n’était pas seule, cela changerait beaucoup de choses pour les scientifiques. « Si Bételgeuse a effectivement des interactions avec une autre étoile, nos calculs sur son âge sont forcément biaisés », résume Miguel Montargès.

Il reste donc encore des mystères à percer pour mieux comprendre Bételgeuse. Quoiqu’il en soit, son évolution en supernova n’est pas jugée imminente. « Malgré toutes ces incertitudes sur l’âge de Bételgeuse, son explosion nous surprendrait et nous apprendrait beaucoup sur la physique stellaire en général », affirme Miguel Montargès.

Crédit photo de la une : Pixabay (photo recadrée, annotation Numerama)

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo