Le géant de la tech sud-coréen Samsung répond au concours lancé par la fondation du couple (divorcé) milliardaire, pour développer des toilettes capables de gérer les excréments dans les pays en voie de développement.

Le but du partenariat peut vous paraître comique, mais le sujet est sérieux. Samsung a annoncé ce jeudi 25 août 2022 avoir mis au point des toilettes nouvelle génération qui recyclent et neutralisent les excréments humains. Le groupe sud-coréen a travaillé en collaboration avec la Fondation Bill et Melinda Gates, qui s’est donné pour mission de trouver des moyens de gérer les eaux usées dans les pays en développement.

Les toilettes Samsung sont équipées de technologies de traitement thermique et biologique, permettant d’éliminer les agents pathogènes présents dans les matières fécales. L’eau utilisée dans le processus est recyclée. Les déchets solides sont séchés et brûlés en cendres. Le matériau libéré est sans danger pour l’environnement, selon le groupe, mais c’est encore à vérifier.

Le continent africain souffre de nombreux problèmes sanitaires, à cause du manque de solution viable pour traiter les matières fécales. De nombreux facteurs géologiques empêchent un assainissement convenable. La Fondation Bill et Melinda Gates a lancé un concours depuis 2011, pour trouver une entreprise et des chercheurs capables de proposer un système de gestion des excréments humains qui répond aux contraintes des différents pays. Un documentaire Netflix, Dans le cerveau de Bill Gates, sorti en 2019 avait suivi le couple dans leur financement des toilettes providentielles.

Le vice-président de Samsung, Jay Y Lee, à gauche, et le coprésident de la Fondation Bill & Melinda, Bill Gates // Source : Samsung
Le vice-président de Samsung, Jay Y Lee, à gauche, et le coprésident de la Fondation Bill & Melinda, Bill Gates. // Source : Samsung

Un immense défi sanitaire

La branche de recherche de Samsung collabore avec l’organisation philanthropique depuis 2019. L’entreprise a créé ce premier prototype qui a subi avec succès les premiers tests d’utilisation, selon le communiqué. Samsung a ajouté que lors la phase de commercialisation du produit, le groupe prévoit d’offrir gratuitement aux pays en développement des licences sur ses brevets relatifs aux toilettes.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé et l’UNICEF, environ 3,6 milliards de personnes sont contraints d’utiliser des installations sanitaires insalubres. Ainsi, un demi-million d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de maladies diarrhéiques causées par un accès limité à l’eau potable et à l’hygiène.