Elden Ring débute par un affrontement face à un boss impressionnant. Il est pensé pour vous massacrer en quelques secondes. Mais il est bien possible de le battre.

Depuis quelques jours, les joueuses et les joueurs sont plongés dans Elden Ring, immense aventure exigeante qui va les occuper pendant des heures et des heures. Et ils sont certainement nombreux à avoir démarré leur partie par un échec cuisant, asséné par le tout premier ennemi que l’on croise dans la partie. Vous vous demandez s’il est possible de le battre ? La réponse est oui.

Elden Ring débute effectivement par un premier combat face au Rejeton greffé, après quelques pas hésitants qui mènent vers une arène. Dès qu’on voit apparaître la barre de vie en bas de l’écran, on sait qu’on va passer un sale quart d’heure. C’est le cas : ce tout premier boss n’a besoin que de quelques coups pour faire apparaître l’écran « Vous êtes mort » — l’écran qui ne cessera d’apparaître par la suite (comme le rappelle notre guide). Cette première — dure — leçon fait partie de l’apprentissage.

Le Rejeton greffé dans Elden Ring
Le Rejeton greffé dans Elden Ring // Source : Capture YouTube

Oui, il est possible de battre le tout premier boss d’Elden Ring

Le Rejeton greffé est pensé comme une première épreuve. Il s’agit de faire comprendre aux joueuses et joueurs qu’Elden Ring ne sera pas une aventure de tout repos. Mais les plus doués sont quand même parvenus à le battre, a repéré Games Radar dans un article publié le 25 février. Cette vidéo publiée ci-dessous le prouve : en gérant bien les esquives et en évitant au maximum les erreurs, le Rejeton greffé peut être battu. Celles et ceux qui triompheront recevront une récompense à la hauteur : son équipement, soit une épée et un bouclier sacrés (qu’on ne peut pas utiliser tout de suite).

Bien évidemment, il est normal de perdre face au Rejeton greffé et de mourir une première fois pour déclencher une cinématique et se retrouver dans le vrai début du jeu (où se situe le tutoriel pour apprendre les rudiments du gameplay). Ce n’est pas la première fois que FromSoftware construit une telle introduction. Dans Bloodborne, on croise très vite un loup-garou très puissant. Dans Sekiro: Shadows Die Twice, Genichiro Ashina nous apprend la vie et nous coupe carrément le bras (ce qui permet d’être ensuite équipé d’une prothèse).

À noter qu’il est possible de se venger du Rejeton greffé bien plus tard dans le jeu. Il faudra pour cela trouver un moyen de se téléporter dans la zone de départ (on ne vous dira pas où), afin d’affronter le boss dans de meilleures conditions (lire : on est plus puissant, mieux équipé et mieux préparé). En le tuant par ce biais, vous obtiendrez les mêmes récompenses. La vengeance est un plat qui se mange froid.