Quelqu’un s’est amusé à recréer Bloodborne, chef-d’œuvre de la PlayStation 4, sur PC. Mais ce n’est certainement pas la version à laquelle les joueurs et les joueuses s’attendaient.

God of War, Death Stranding, Horizon Zero Dawn, Days Gone… Ces jeux d’abord sortis sur PS4 sont tous désormais disponibles sur PC. Mais, au sein du catalogue d’exclusivités PlayStation, il y a un titre qui résiste à un portage : Bloodborne, véritable chef-d’œuvre imaginé par FromSoftware (studio qui a développé la trilogie Dark Souls et proposera très bientôt Elden Ring). Les joueuses et les joueurs PC l’espèrent depuis des années, mais il n’y a pas l’ombre d’une annonce. Heureusement qu’on peut compter sur la communauté de fans…

Sur la plateforme itch.io, on peut en effet découvrir une version PC de Bloodborne (jouez-y, c’est gratuit). Mais il ne faut pas s’attendre à un copier-coller de l’expérience disponible sur les consoles PlayStation. Comme elle l’explique dans un tweet publié le 31 janvier, Lilith Walther, en compagnie de son ami Corwyn Prichard, s’est amusée à développer une version PSX de Bloodborne, soit une adaptation tronquée avec les graphismes de la toute première PlayStation (on appelle ça un demake). Le résultat, après 13 mois de travail, est bluffant. Et force est de constater que le résultat est à la hauteur du bijou de FromSoftware.

Demake de Bloodborne sur PSX
Demake de Bloodborne sur PSX // Source : itch.io

Ce faux remake de Bloodborne sur PC est… brillant

Bloodborne sur PC

On peut jouer à Bloodborne sur PC, mais il faut passer par le PlayStation Now, donc par le streaming…

Pour rappel, Bloodborne est un fils spirituel des Dark Souls, c’est-à-dire un RPG orienté action au gameplay particulièrement exigeant. Il s’appuie sur un univers glauque à souhait, avec une narration cryptique qui instille un sentiment de malaise chez celle ou celui qui oserait s’aventurer dans ce véritable cauchemar. Bloodborne est l’un des jeux les plus marquants de la PlayStation 4, et c’est pourquoi Lilith Walther a voulu lui rendre hommage avec une version très originale. Ainsi, il ne faut pas s’attendre à une transposition pure et dure de l’expérience originale, mais à une adaptation la plus fidèle possible de la première zone du jeu avec un feeling résolument old-school.

Dans une interview accordée à Kotaku en janvier 2021, Lilith Walther expliquait : « J’ai été inspirée par des captures d’écran de demake qui ont été très partagées en 2015. Je les ai vues et je me suis dit qu’il fallait en faire un vrai jeu entièrement jouable. » Pour elle, les jeux inspirés de la trilogie Dark Souls ont un feeling rétro, avec certains éléments fondamentaux qui semblent rudimentaires. Voilà l’essence qui anime ce projet qui pourrait très bien être sorti à la fin des années 90, sur la toute première console vendue par Sony. Le succès est déjà au rendez-vous : quelques heures après avoir partagé sa création, Lilith Walther a annoncé que le cap des 50 000 téléchargements avait été franchi. Et, sur Twitch, les streamers ont déjà saisi l’occasion de faire le spectacle auprès de leurs abonnés.

Outre les graphismes volontairement datés et grossiers (même le logo PlayStation en ouverture semble comme affiché sur un écran cathodique), cette version de Bloodborne s’en remet à un gameplay pensé pour une manette dépourvu de sticks analogiques. Par conséquent, il faut se déplacer avec la croix directionnelle, en prenant soin de pivoter la caméra à gauche ou à droite grâce aux deux gâchettes (oui, c’est rigide). C’est un coup à prendre et certains ne manqueront pas de penser que c’est injouable. On retrouve malgré tout les sensations chères à Bloodborne, avec ces combats qui privilégient l’option offensive et un vrai sens du timing pour les parades.

Bien sûr, c’est beaucoup moins précis dans ces conditions, mais tout est là (y compris les combats contre les boss). Ce demake de Bloodborne va jusqu’à proposer une option qui permet de rallonger les temps de chargement (qui furent longtemps un gros défaut sur PS4), et à proposer un arsenal composé d’une dizaine d’armes.

Bref, c’est mignon, en espérant que cela donne des envies de vrai remake aux développeurs…