Les développeurs du jeu d’horreur Martha is Dead ont annoncé une mauvaise nouvelle pour les joueurs PS4 et PS5 : ils en découvriront une version censurée.

Hormis quelques cas liés à des lois (par exemple, la représentation de l’iconographie nazie en Allemagne), la censure n’est pas monnaie courante dans le jeu vidéo. Elle va pourtant toucher Martha is Dead, un jeu d’horreur à paraître le 24 février 2022 sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series S, Xbox Series X et PC. Le développeur a annoncé la mauvaise nouvelle dans un tweet publié le 11 février.

Plus spécifiquement, ce sont les versions PlayStation 4 et PlayStation 5 qui vont être amputées de certaines scènes jugées choquantes — des modifications « regrettables » selon le studio LKA. Elles n’auront aucune incidence sur la disponibilité du jeu sur les consoles de Sony, sauf à vouloir se procurer une copie physique. « Les versions PC et Xbox de Martha is Dead ne sont pas affectées », rassure l’éditeur Wired Productions. 

Martha is Dead
Martha is Dead. // Source : Wired Productions

Sony censure un jeu d’horreur

Si le communiqué est assez neutre, on sent bel et bien que LKA et Wired Productions déplorent cette décision. Dès l’introduction, on peut lire : « Martha is Dead est une aventure narrative recommandée pour un public adulte, avec des phases de jeu s’articulant autour de scènes inconfortables et de thèmes qui peuvent provoquer du désarroi chez certains joueurs. Wired Productions et LKA ont toujours été ouverts et honnêtes à propos du contenu de Martha is Dead. » Ils se défendent en précisant que des alertes textuelles sont clairement intégrées dans le jeu, afin que les joueuses et les joueurs saisissent bel et bien dans quoi ils s’aventurent.

Voilà le type de scène qui pourrait être revue pour les versions PlayStation de Martha is Dead (âmes sensibles, s’abstenir) :

Cette petite affaire qui ne touche finalement qu’un jeu méconnu (beaucoup ont découvert l’existence de Martha is Dead ces derniers jours) fait naître une polémique. D’un côté, nous avons Microsoft qui laisse s’exprimer la liberté créative d’un studio (qu’importe si le contenu peut choquer). De l’autre, Sony fait preuve d’une autorité avec laquelle on peut être en désaccord. D’aucuns critiquent la posture de l’entreprise japonaise, la taxant d’hypocrite quand on sait que des jeux — exclusifs — comme The Last of Us et The Last Of Us Part II s’appuient sur une violence graphique parfois insoutenable (certaines mises à mort sont vraiment gores et intenses).

Sony se pose aussi moins de questions pour des titres de guerre comme Call of Duty. Il semble donc y avoir deux poids, deux mesures dans cette décision. À partir du moment où la description de Martha is Dead arbore les mentions de rigueur (« Sang et gore », « Violence intense », « Nudité partielle », « Thèmes sexuels »), les précautions ont été prises.

Bref, si vous voulez découvrir l’expérience authentique de Martha is Dead, ne jouez pas sur PlayStation 4 ou PlayStation 5. On vous met le pitch du jeu : « Alors que le conflit entre l’Allemagne et les forces alliées fait rage, le cadavre profané d’une femme noyée est découvert… Martha ! »