L’éditeur de personnage d’Elden Ring a leaké, permettant de découvrir quelques-unes de ses possibilités. Et aussi de constater à quel point FromSoftware a revu sa copie depuis ses précédents jeux risibles.

Certains adorent passer du temps à façonner leur personnage quand il se lance dans une grande aventure. C’est même un vrai jeu dans le jeu pour celles et ceux qui sont prêts à accorder plusieurs heures à la création de leur héros ou de leur héroïne. Pour cela, les développeurs mettent à disposition des outils plus ou moins poussés, et celui d’Elden Ring devrait contenter les créatifs — à en croire une fuite partagée par IGN le 10 janvier.

Le YouTuber ER-SA a mis en ligne une vidéo dévoilant plusieurs options qui permettraient de donner vie à un personnage à l’apparence crédible — ce qui n’était pas le cas des précédents jeux de FromSoftware. La vidéo n’est plus disponible (il y en a une autre ici), mais IGN a pris quelques captures qui offrent un aperçu de l’éditeur d’Elden Ring, dont la sortie est fixée au 25 février 2022. Et les joueuses et les joueurs semblent ravis des évolutions apportées depuis Dark Souls III et Bloodborne.

Plus vieux Plus jeune

Enfin un éditeur de personnage à la hauteur dans un jeu From Software

Si les quelques images constituent une source de satisfaction pour les fans des jeux FromSoftware, c’est tout simplement parce que le studio japonais n’a jamais vraiment concentré ses efforts sur l’éditeur de personnage. Il suffit de regarder cette comparaison signée SkeleMann dans un tweet du 9 janvier pour se rendre compte du gap entre Bloodborne (2015) et Elden Ring (2022) :

Évolution de l'éditeur de personnages dans les jeux de FromSoftware : Elden Ring, Dark Souls III et Bloodborne (de gauche à droite) // Source : SkeleMann (Twitter)
Évolution de l’éditeur de personnages dans les jeux de FromSoftware : Elden Ring, Dark Souls III et Bloodborne (de gauche à droite) // Source : URL

Le personnage créé dans Elden Ring a une apparence bien plus réaliste que les autres. Sur le forum Resetera, catpurrcat souligne le changement : « Wow, ils ressemblent à des gens plutôt qu’à des goules monstrueuses (mais je ferai quand même un mort-vivant). » Dans la capture ci-dessous, on peut apprécier la modélisation très fine au niveau de la musculature. Les abdominaux, les pectoraux, les biceps ou encore les épaules sont parfaitement sculptés (même les cuisses sont dessinées avec réalisme). Contrairement à Cyberpunk 2077 (où l’éditeur est également très évolué), on voit tout le temps notre personnage dans Elden Ring. D’où l’importance d’un outil de création réussi.

Éditeur de personnage dans Elden Ring // Source : YouTube ER-SA (via IGN)
Éditeur de personnage dans Elden Ring // Source : YouTube ER-SA (via IGN)

En parallèle, il sera toujours possible d’imaginer une héroïne ou un héros à l’apparence effrayante, en jouant sur les curseurs qui font évoluer les traits du visage et la morphologie. On pourra même choisir une couleur de peau exotique (vert, rouge…). « Grosse évolution par rapport à Dark Souls III. Je ne m’y attendais pas. Et vous pouvez toujours faire des abominations ! Tout le monde sera content cette fois », se réjouit MeltedDreams. 

Éditeur de personnage dans Elden Ring // Source : YouTube ER-SA (via IGN)
Vous pourrez créer Shrek version In Shape dans Elden Ring // Source : YouTube ER-SA (via IGN)

Il est très satisfaisant de voir que FromSoftware a fait monter ses exigences d’un cran en termes de fidélité graphique. Une motivation visiblement née de la comparaison avec le flamboyant remake de Demon’s Souls (disponible sur PS5), révélée par le directeur Hidetaka Miyazaki dans un entretien accordé à Edge en début d’année. Il explique : « Je pense que notre équipe dédiée aux graphismes a eu plus de pression que les autres. Et pas seulement avec Elden Ring, mais avec tous les jeux que nous faisons. La fidélité graphique ne fait pas partie de nos priorités. » Une prise de conscience salutaire.