On a assisté à une présentation poussée de Mario Kart Live: Home Circuit, nouveau jeu-jouet de Nintendo. Une fois encore, la firme nippone rivalise d'ingéniosité pour réinventer sa saga phare.

Nintendo est aujourd’hui loin d’être un novice sur le segment des jeux-jouets, ces expériences qui mélangent des éléments virtuels et réels pour offrir des nouvelles façons de jouer. Il y a eu le Labo et ses constructions en carton. Il y a eu la gamme Super Mario en partenariat avec Lego. Et il y aura bientôt Mario Kart Live : Home Circuit, une adaptation de la saga phare dans la vraie vie.

Dans les trois cas, on peut faire le constat suivant : Nintendo parvient toujours à faire montre d’une ingéniosité inouïe au moment d’inventer des concepts forts. Ils ne se traduisent pas toujours en expériences pertinentes à plus long terme… mais la firme nippone ose. Avec Mario Kart Live : Home Circuit, elle entend donner ses lettres de noblesse à la réalité augmentée.

Ce qui ressort de la présentation à distance à laquelle nous avons assistée, c’est que Mario Kart Live : Home Circuit est d’abord un produit à la Nintendo — c’est-à-dire bien fini. Il repose sur l’association d’un jouet à l’effigie d’un kart et d’un logiciel à télécharger sur sa Nintendo Switch (ou Switch Lite). La promesse est simple : offrir la possibilité aux utilisateurs de concevoir des circuits dans leur salon, leur chambre ou encore leur cuisine pour en faire des courses classiques. Nintendo serait donc parvenu à réinventer une saga culte dont les fondations n’ont que peu bougé depuis le tout premier épisode.

Nintendo a trouvé une utilité à la réalité augmentée

Mario Kart Live : Home Circuit prend la forme d’un kit réunissant un kart (Mario ou Luigi), quatre portes en carton (l’héritage du Labo ?), deux panneaux de signalisation et un câble pour recharger le jouet (autonomie estimée à 90 minutes en vitesse 150cc). Pour créer un parcours, il suffit de disposer les quatre portes à des endroits voulus après avoir associé le kart à sa console (via un QR Code). Elles permettent de délimiter la zone de la piste, qu’il faut ensuite dessiner virtuellement en faisant rouler le kart rempli de peinture (l’héritage de Splatoon). La liberté est totale en matière de création de courbes, qu’elles soient faciles à prendre ou très serrées, et de lignes droites. Nintendo oblige, tout est simple d’accès et il est possible de créer un circuit ovale en quelques minutes.

Les possibilités de personnalisation sont nombreuses dans Mario Kart Live : Home Circuit. On peut les diviser en deux catégories :

  • Les ajouts physiques pour mieux délimiter la piste ou ajouter des obstacles (exemple : un pouf qui réduirait la largeur, un tapis qui modifierait l’aspérité) ;
  • Les ajouts virtuels, qui passent par le logiciel (exemple : des pièges ou bonus sur les portes, des événements météorologiques).

Vous l’aurez compris, Mario Kart Live : Home Circuit est susceptible de devenir une bonne vitrine pour la réalité augmentée. En effet, il transcende le potentiel d’un circuit physique avec des éléments virtuels ayant un vrai impact sur le gameplay (animations de Mario, apparition de pièces, modification de l’aspect du kart, comportement du bolide…). Il ne s’agit pas d’une réinvention de la technologie, qui existe depuis déjà plusieurs années, mais d’une utilisation intelligente de ses apports. La réalité augmentée permet aussi d’introduire des éléments inédits dans les Mario Kart (exemple : les portes comportant un piège ou un bonus), que Nintendo pourrait réutiliser plus tard dans un épisode classique.

Mario Kart Live : Home Circuit // Source : Nintendo

Mario Kart Live : Home Circuit est-il un vrai Mario Kart ?

Nintendo n’est pas du genre à travestir ses marques fortes. Mario Kart en est une. C’est pourquoi Mario Kart Live : Home Circuit devrait être un Mario Kart presque comme les autres. Outre l’habillage visuelle et sonore bien connu des fans (le bruit des moteurs, les mimiques de Mario/Luigi), on retrouve les principaux arguments du jeu de course : la maîtrise du drift pour aller plus vite, les quatre vitesses (de 50 à 200cc, sachant que le vrai Kart adapte l’allure en conséquence), les power-up qui pimentent les parties et les Grands Prix. Même la case conviviale est cochée grâce à un mode multijoueur pensé pour réunir jusqu’à quatre participants — avec chacun son kart et sa console, ce qui préfigure une lourde facture. Seules les règles sont un peu plus laxistes en matière de tenue de route.

Comme toujours avec Nintendo, le potentiel et l’atout charme sont là

Le constructeur n’a rien voulu dire sur la technologie de communication qui lie le Kart et la console. Elle devra être irréprochable pour assurer une prise en main de qualité. Pour piloter, le joueur doit se fier aux images projetées en temps réel par le kart équipé d’une caméra — sachant que l’écran affiche aussi tous les effets AR. Les différentes vidéos montrées par Nintendo étaient rassurantes sur ce point, mais il faudra le vérifier avec le produit final attendu pour le 16 octobre au prix de 99 euros.

Mario Kart Live : Home Circuit // Source : Nintendo

À l’arrivée, on peut affirmer que Mario Kart Live : Home Circuit repose sur un concept intelligemment élaboré, misant sur le fun et la créativité. Il faut maintenant confirmer sur le long terme, passer une après-midi à réaliser un rêve d’enfant et quelques jours à débloquer des costumes et des karts (en ramassant les pièces). Comme toujours avec Nintendo, le potentiel et l’atout charme sont là.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo