Après avoir abandonné sa période d’essai gratuite d’un mois, Netflix France la fait quasiment revenir en proposant un premier mois à moins d’un euro pour les nouvelles et nouveaux abonnés.

Netflix teste en ce moment une offre à moins d’un euro le premier mois pour les nouvelles et nouveaux abonnés français, a remarqué Numerama ce 24 août 2020. Lorsque l’on se connecte avec une nouvelle adresse mail, la plateforme annonce : « 0,99 € pendant vos 30 premiers jours », a-t-on pu constater. Après un mois, le tarif normal s’applique.

Capture d'écran Netflix le 24 août 2020 // Source : Numerama

Capture d'écran Netflix le 24 août 2020

Source : Numerama

Si la rédaction de Numerama a observé l’existence de ce tarif de 0,99 euro, des internautes nous ont signalé, après publication de cet article, que les prix étaient en fait variables : l’un s’est vu proposer le mois d’essai à 3,99 euros, tandis qu’un autre l’avait pour seulement… 0,05 euro.

Le service de SVOD teste très régulièrement différentes offres et tarifs, comme nous l’avons souvent relevé : abonnement à la semaine, abonnement « Ultra »… les propositions et tâtonnements ne manquent pas, en France et à travers le monde. En février 2020, Netflix France avait toutefois mis fin sa période d’essai gratuite de 30 jours qui permettait d’avoir accès à tous les contenus de la plateforme gratuitement pendant un mois. Puis la firme l’avait relancée, mais seulement sur sept jours, en juin 2020.

Le positionnement de Netflix varie selon les pays, comme on peut le voir sur son site officiel : « L’essai gratuit n’est pas disponible, mais vous pouvez tout de même vous inscrire et profiter de tous les avantages de Netflix », y est-il décrit concernant la France. Pour les États-Unis, le message change : « Netflix offre un mois d’essai gratuit de son service* aux clients admissibles.» Et de préciser en petit : « La disponibilité et la durée de l’essai gratuit peuvent varier selon les pays. »

Une augmentation d’abonnés pendant le confinement

Début 2020, on apprenait qu’un Français sur 10 payait désormais pour avoir un abonnement à Netflix, ce qui fait de la France l’un des pays d’Europe qui compte le plus d’abonnés Netflix, avec au moins 6,7 millions de clients mensuels. Or depuis cette date, la pandémie de coronavirus a contraint la moitié de la population mondiale au confinement, et le nombre d’abonnés à Netflix est monté en flèche : la plateforme a engrangé 25,8 millions de nouveaux clients en six mois, ce qui est une augmentation historique. La part d’abonnés français n’a pas été communiquée précisément, mais on sait que pour la zone EMEA (Europe Middle East & Africa), le gain a été de 10 millions d’abonnés sur cette période.

Sur un graphique que la multinationale a partagé en juillet 2020, on voit bien que la courbe de nouveaux membres augmente drastiquement entre les mois de mars et juillet, par rapport aux années précédentes. Pour la deuxième partie de 2020 toutefois, Netflix envisage un ralentissement qui devrait permettre à la courbe de se stabiliser et revenir à la « normale ».

Le "bond" de croissance des abonnés Netflix en 2020 // Source : Netflix

Le "bond" de croissance des abonnés Netflix en 2020

Source : Netflix

«  Nous avons connu une croissance hors-norme lors de ces deux premiers trimestres (26 millions d’abonnés contre 12 millions l’an dernier sur la même période de 6 mois). Par conséquent, nous nous attendons à ce que la croissance soit bien moins importante au cours de la deuxième moitié de 2020, par rapport à 2019  », a commenté Reed Hastings dans sa lettre aux actionnaires du deuxième trimestre 2020.

Le retour de la période d’essai « quasiment » gratuite, à moins d’un euro, pourrait être vu comme une manière pour la plateforme de SVOD d’attirer de nouveaux clients, au lieu de les faire payer le prix d’un abonnement normal dès le premier mois (entre 7,99 et 15,99 euros par mois en fonction des abonnements choisis).

Cet article a été mis à jour à 18 heures avec les autres tarifs constatés par des internautes.

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !