La PlayStation 4 et la Xbox One sont en fin de vie. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut leur tourner le dos. Bien au contraire.

C’est acté : dans un an, Microsoft et Sony lanceront leur nouvelle console. La PlayStation 5 et la Xbox Scarlett remplaceront peu à peu la génération actuelle, qui voit s’affronter la PlayStation 4 et la Xbox One. Les deux consoles, sorties en novembre 2013, sont plus que jamais en fin de vie et on pourrait donc croire qu’elles ne méritent plus aucun investissement. En réalité, c’est peut-être la meilleure période pour craquer, qui plus est en cette semaine de promotions du Black Friday.

Catalogue de jeux varié, design arrivé à maturité, firmware éprouvé, prix très accessibles, nombreux services proposés, fiabilité : autant de raisons qui poussent à considérer l’acquisition d’une Xbox One et/ou d’une PlayStation 4. Même à quelques mois d’une retraite bien méritée.

Famille Xbox One // Source : Microsoft

La gamme

Quand la PlayStation 4 et la Xbox One sont sorties — à une semaine d’intervalle –, une seule version pour chaque console était proposée. Aujourd’hui, les deux rivales sont déclinées en deux éditions : la Xbox One S et la Xbox One X d’un côté, la PS4 et la PS4 Pro de l’autre. Dès lors, on a du choix aujourd’hui et la préférence se fera en fonction de votre équipement. Vous avez un téléviseur UHD dernier cri ? Optez pour les plus chères des consoles.

Notons qu’en prime, les PlayStation 4 et Xbox One se sont considérablement améliorées en termes de hardware et de firmware. Côté design, elles se sont affinées pour devenir plus élégantes (sauf la PS4 Pro) et, par exemple, la Xbox One a gagné un lecteur Blu-ray UHD (ce qui constitue un argument de taille). Les parties logicielles, elles, ont reçu suffisamment de mises à jour pour que l’interface soit ergonomique et agréable (même si Microsoft a encore du travail sur ce point, passé un lancement chaotique avec la Xbox One). Sans compter un nombre grandissant d’applications multimédia (exemples : MyCanal sur Xbox One, RMC Sport sur PS4).

Et il ne faudrait pas oublier les accessoires. À sa sortie, la PlayStation 4 était accompagnée d’une DualShock 4 à la fiabilité douteuse (les sticks s’abîmaient très vite). En 2019, ce problème est de l’histoire ancienne. Toujours chez Sony, on peut goûter à la réalité virtuelle avec le PlayStation VR — financièrement plus accessible. Dans le camp d’en face, la politique, en matière d’accessoires, est parfaite : Microsoft vend des manettes de qualité et permet même aux personnes atteintes d’un handicap de jouer plus facilement.

PlayStation VR
PlayStation VR // Source : Sony

Les jeux

La PlayStation 4 et la Xbox One sont disponibles depuis maintenant six ans, six ans pendant lesquelles leur catalogue a été alimenté par des centaines de jeux. Quand, au lancement, il ne faut pas être trop exigeant sur la quantité ni la qualité, là, vous êtes devant une mine d’or d’expériences à vivre (avec de longues heures de gameplay). Au point que c’est à se demander par où commencer… En prime, effet du cycle de vie oblige, certains ne sont plus vendus au prix fort.

Par ailleurs, en 2020, la PlayStation 4 et la Xbox One vont encore avoir droit à des nouveautés. On pense à Final Fantasy VII Remake, Cyberpunk 2077, Marvel’s Avengers ou encore The Last of Us Part II. Vous n’êtes toujours pas convaincus ? Il y a fort à parier que certains titres PS5 et Scarlett seront aussi disponibles sur la génération actuelle (ce fut le cas pour la transition précédente). Bref, il y aura encore de quoi jouer jusqu’en 2021.

Pour terminer sur ce critère, les PlayStation 5 et Xbox Scarlett sont annoncées rétrocompatibles. Ce qui veut dire que tout ce que vous achèterez ne sera pas totalement perdu.

Xbox Project Scarlett // Source : Microsoft

Les services

En 2019, on est entré dans une ère où les services sont devenus très importants. Sony et Microsoft l’ont compris comme les autres multinationales. Sur Xbox One, on peut par exemple s’abonner au Game Pass, un catalogue de jeux évolutif accessible pour 9,99 euros par mois. La firme de Redmond n’hésite pas à y intégrer les productions qu’elle édite dès le jour de leur sortie.

Du côté de Sony, on peut souscrire au PlayStation Now. Là encore, on parle d’un catalogue de jeux mais qui fonctionne grâce au streaming. On retrouve des centaines de titres PS2, PS3 et PS4 pour 9,99 euros par mois, 24,99 par trimestre ou 59,99 par an.

Pour jouer en ligne, il est nécessaire de s’abonner au Xbox Live Gold ou au PlayStation Plus. Le coût est — un peu — compensé par des jeux offerts chaque mois.

Le service de cloud gaming Playstation Now devrait profiter de ce partenariat. // Source : Youtube/Playstation Europe

Les prix

À sa sortie, la Xbox One coûtait 499 euros (la caméra Kinect était obligatoirement fournie). La PlayStation 4 ? 399 euros. Pendant le Black Friday, ces tarifs sont divisés par deux et les consoles sont généralement livrées avec plusieurs jeux pour en profiter dès le déballage sans rien dépenser de plus.

Voici quelques offres PS4 incontournables pour le Black Friday :

Voici quelques offres Xbox One incontournables pour le Black Friday :

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. Les liens affiliés dans les articles n’ont aucun impact sur les choix éditoriaux de la rédaction de Numerama et l’angle des articles. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux