Diablo 4 est officiel !

C’est à l’occasion de la BlizzCon 2019 que Blizzard, après avoir clarifié sa position sur la censure de messages pro-Hong Kong et présenté des excuses aux joueuses et joueurs, a dévoilé le tant attendu Diablo IV. Regretté lors de l’événement en 2018, le RPG d’action rapide ne s’est pas montré qu’à moitié lors de cette édition.

La cinématique d’introduction a montré la nouvelle apparence du mal absolu : ce n’est plus Diablo, mais Lilith, réincarnée à cause de pillards un peu idiots. On se doute que le démon se chargera de répandre le chaos sur Sanctuaire et que le joueur devra l’arrêter. Pour se démarquer de Diablo 3, Blizzard a affirmé s’être inspiré de toute la saga, aussi bien du côté des références esthétiques que du gameplay. Ainsi, on retrouvera une ambiance extrêmement glauque et malsaine, très sombre et bien plus photoréaliste que celle de Diablo 3, qui avait tenté un aspect un peu plus cartoon.

PVP, retour du druide

Diablo IV devra plaire tout à la fois aux joueuses et joueurs qui connaissent la saga sur le bout des doigts, mais également faire comprendre les sensations de jeu d’antan aux nouvelles et nouveaux venus. C’est un challenge que Blizzard tentera de remporter en mêlant les gameplay : on sent que le monde est très ouvert avec ses promenades à cheval qui devraient permettre de parcourir de longues distances, mais on voit aussi que les rencontres dans des coins lugubres sont de la partie.

Côté ambiance, c’est surtout le réalisme poignant de l’ensemble qui choque à première vue : on sent une pointe de dark souls dans l’idée, avec ses tons froids et ses textures travaillées. Le gameplay montré par Blizzard renforce cette sensation, notamment sur la classe du barbare qui semble très violente au corps à corps, mais sans tomber dans la surenchère d’effets pyrotechniques. Le druide, qui fait son grand retour, pourra se transformer et semble être un guerrier polyvalent. La sorcière, dernière classe présentée, est tout ce qu’on attend d’un mage  : des sorts bourrins et des effets de zone à n’en plus finir.

Blizzard a également annoncé du PVP, pour que les joueurs puissent s’affronter dans des batailles sanglantes et non plus seulement dans les combats un peu anecdotiques de Diablo 3. Le géant s’est bien retenu d’annoncer une date de sortie… mais nous sommes déjà impatients de retourner à Sanctuaire.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux