Les fans britanniques du film The Notebook ont été surpris de voir que la fin du film, ajouté sur Netflix UK, n'était pas la même que l'originale. Il s'agit en fait d'une version alternative. Netflix a finalement mis en ligne la version « classique ».

De nombreux abonnés britanniques ont cru que Netflix avait modifié la fin du film culte de The Notebook. Mais il n’en est rien. Attention, la suite de cet article contient des spoilers sur la conclusion de cette histoire d’amour mythique.

The Notebook (2004)

Deux fins différentes

The Notebook (N’oublie Jamais en français) est un film de 2004 de Nick Cassavetes adapté du livre du même nom par Nicholas Sparks de 1996. Il s’agit d’une romance entre une jeune femme aisée et un ouvrier.

Dans l’œuvre originale, le film se termine par un plan du couple, vieux, dans une maison de retraite, qui meurt ensemble, côte-à-côte. Une infirmière arrive au petit matin et les découvre éteints tous les deux, tandis qu’un plan d’oiseaux qui s’envolent conclut le film.

Or sur Netflix UK, The Notebook ne se terminait pas comme ça : il s’arrêtait sur un plan du héros, les yeux encore ouverts, aux côtés de l’amour de sa vie. Toute la partie avec l’infirmière et le couple décédé avait été coupée, ne laissant que le vol d’oiseaux, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

La version originale est désormais accessible

Interpelé sur Twitter, le compte officiel de Netflix UK a expliqué le 27 février découvrir la situation : « Nous n’avons pas changé The Notebook », est-il écrit. «  Il existe une version alternative et c’est celle-ci qui nous a été soumise  », explique la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD).

Moins de 24 heures plus tard, le compte a ajouté que la version originale de The Notebook avait été mise en ligne à la place de la version éditée.

Il arrive que certains films n’ont pas exactement la même forme en fonction des pays où ils sont diffusés. Par exemple, la comédie romantique culte Love Actually ne contient pas tout à fait la même bande-annonce au Royaume-Uni qu’aux États-Unis — c’est d’ailleurs la version UK que Netflix avait utilisé en France, lorsque Love Actually faisait encore partie de catalogue.

Partager sur les réseaux sociaux