L'équipe de Paris Eternal a fait beaucoup parler d'elle ces derniers mois. Mais deux autres équipes sont à suivre, car elles comptent aussi des joueurs français dans leurs rangs.

Si vous vous intéressez à la scène e-sport, vous avez certainement entendu parler de la toute nouvelle équipe parisienne qui évoluera sur Overwatch. Baptisée Paris Eternal, elle a pour particularité de ne faire appel qu’à des joueurs européens. Elle compte même un gros contingent de Français dans ses rangs, puisqu’on en compte quatre sur les dix joueurs — les six autres proviennent tous de pays différents.

Mais ces quatre-là ne seront pas les seuls à évoluer dans l’Overwatch League, la plus prestigieuse des compétitions installées par Blizzard pour son jeu de tir à la première personne (FPS). Trois autres compatriotes seront aussi présents pour cette saison 2019 de l’Overwatch League, répartis sur deux équipes : deux d’entre officient chez Dallas Fuel, tandis que le troisième est membre de Philadelphia Fusion.

Contrairement à Paris Eternal, qui fera son entrée dans le championnat à partir du 16 février, Philadelphia Fusion et Dallas Fuel sont deux équipes qui étaient déjà en lice lors de la saison précédente. Annoncées le 20 septembre 2017, elles ont terminé respectivement à la 6e et 10e place en 2018. Philadelphia Fusion a d’ailleurs pu jouer les playoffs et terminer 2e de cette nouvelle compétition.

À quelques jours du coup d’envoi de la saison 2019, attardons-nous sur ces autres Français qui croiseront la route de Paris Eternal.

Philadelphia Fusion

Philadelphia Fusion
Les couleurs de Philadelphia Fusion. // Source : Blizzard

Finaliste des playoffs 2018 de l’Overwatch League, sixième au classement général, Philadelphia Fusion compte dans ses rangs un Français, Gaël Gouzerch, alias « Poko ». Celles et ceux qui ont suivi la Coupe du monde d’Overwatch se souviennent peut-être de son pseudonyme, puisque l’intéressé était l’une des nouvelles recrues de l’équipe de France, qui a hélas eu un parcours malheureux.

Âgé de 22 ans, Poko avait commencé à se faire un nom dans des tournois mineurs mais aussi en partie classée. C’est toutefois en 2016 que sa carrière a pris un virage notable, avec son arrivée chez GamersOrigin. L’équipe connaîtra de très bons résultats pendant un an, avant de cesser ses activités juste avant le démarrage de l’Overwatch League. Rien de terrible pour Gaël Gouzerch, qui partait alors chez Philadelphia Fusion.

Gaël Poko Gouzerch
Gaël Gouzerch. // Source : Robert Paul

Poko est un joueur polyvalent, qui est capable d’occuper des rôles différents même si c’est avant tout pour son poste de tank — un personnage chargé de protéger ses coéquipiers en encaissant les dégâts — qu’il est surtout connu. Il officie notamment sur Zarya et D.Va, deux personnages qui ont participé à forger sa réputation. C’est le cas de la « Poko bomb », une action consistant à tuer plusieurs joueurs ennemis d’un seul coup.

Pour cette saison 2019, Poko aura comme coéquipiers deux joueurs sud-coréens (dont le redoutable Jae-hyeok Lee, alias Carpe), mais aussi un Américain, un Britannique, un Espagnol, un Suédois, un Finlandais et un Argentin. Notons la présence d’un Français dans le staff d’encadrement, avec Yann Luu, alias Kirby. Il était coach lors de la saison 2018 avant de prendre d’autres responsabilités dans le groupe.

Dallas Fuel

Dallas Fuel
Les couleurs de Dallas Fuel. // Source : Blizzard

Après une saison inaugurale décevante, avec une 10e place sur 12, Dallas Fuel entend montrer une bien meilleure prestation cette année. Deux Français participeront à cette revanche : Dylan Bignet, dit aKm, et Benjamin Chevasson, alias uNKOE. Les deux hommes se connaissent bien : ils ont joué ensemble dans l’équipe française Rogue en 2016 et 2017, mais aussi dans l’équipe de France en 2017 et 2018.

Âgé de 23 ans, Benjamin Chevasson a un rôle de support : il est avant tout là pour soigner ses coéquipiers, tout en distribuant quelques coups lorsque l’occasion se présente, avec Zenyatta ou bien Ana. Il aurait pu connaître une meilleure saison inaugurale s’il était resté avec sa précédente équipe, Los Angeles Valiant, qui a fini 2e, mais son équipe a choisi de le troquer contre un joueur Dallas Fuel.

Benjamin Unkoe Chevasson
Benjamin Chevasson. // Source : Robert Paul

Quant à Dylan Bignet, son rôle est au contraire de générer un maximum de dégâts. Du haut de ses 22 ans, il est un habitué de Soldat : 76 et McCree, mais aussi de Pharah quand il s’agit de taper plus fort ou de casser les lignes. Mais surtout, l’intéressé a une précision de tir remarquable, qui a pu notamment être appréciée lors des coupes du monde. Il lui arrive aussi de jouer des personnages taillés pour le corps à corps.

Chose assez inhabituelle pour être soulignée, son grand frère Michaël est aussi un joueur pro. Le reste de l’effectif chez Dallas Fuel inclut trois Sud-Coréens, deux Finlandais, un Thaïlandais, un Espagnol et un Américain. Il est à noter que les trois joueurs européens de cette liste jouaient ensemble dans l’équipe américaine Team Envy et sont des vétérans de la Coupe du monde Overwatch.

Dylan aKm Bignet
Dylan Bignet. // Source : Robert Paul

Crédit photo de la une : Robert Paul

Partager sur les réseaux sociaux