Nintendo impose une limite de captures sur la Switch : 1 000 pour la console, 10 000 par carte microSD.

Comme la PlayStation 4 et la Xbox One, la Nintendo Switch permet de faire des captures d’écran. Elles servent à immortaliser un moment afin de le garder en souvenir, entre autres fonctionnalités sociales (le partage avec ou sans annotation sur les réseaux sociaux pour s’aider/s’émerveiller entre amis). Bien évidemment, ces screenshots occupent une partie de l’espace de stockage et on pourrait croire que le nombre maximum autorisé est lié à la place qu’il reste dans la mémoire interne de la console. Dans le cas de la Switch, c’est loin d’être vrai.

erv1e8l

1 000 + 10 000 = 11 000

Effectivement, un membre des forums Reddit est tombé nez-à-nez avec une notification lui indiquant qu’il avait atteint le nombre maximum de captures autorisées sur une Nintendo Switch, à savoir 1 000 images. Pour en faire des nouvelles, deux solutions sont possibles : soit il faut en supprimer, soit on insère une carte microSD, ce qui permet d’en sauvegarder 10 000 de plus (quelle que soit la taille de la cartouche).

Ceci étant, 1 000 captures c’est quand même déjà beaucoup et il faut savoir trier ou éventuellement vider sa Switch pour faire de la place et continuer à prendre des screenshots à tout va. Si en plus vous avez une carte microSD, cela offre quand même la possibilité d’enregistrer 11 000 séquences de jeu.

Pourquoi diable cette limite ? Sans doute pour éviter un crash système à cause d’une quantité trop importante de fichiers images à indexer. Et tant pis si vous comptiez justifier l’achat d’une carte microSD de 256 Go avec des milliers et des milliers de captures à stocker.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !